Knight of Cups: Malick erre en beauté - Chronique Cinema

    
Knight of Cups: sublime poème hermétique

Face à la vacuité de l'usine à rêve hollywoodienne et de son mode de vie, la volonté de Terrence Malick d'en faire le thème de son nouveau film à partir de… rien semble à la fois implacablement logique et incroyablement risqué.

Script ultra minimaliste, casting ahurissant (Christian Bale, Cate Blanchett, Natalie Portman…) improvisant des silhouettes en mouvement: Knight of Cups ressemble à son personnage principal... il se cherche, avance et recule pour revenir encore, tel la marée, et tenter de trouver une vérité à la fois intime et cosmique cachée dans le vent qui fait vibrer les feuilles ou dans les interstices des solives de béton.

Cette errance, incroyablement maîtrisée, constitue, pour ceux qui y sont sensible, une expérience cinématographique hors du commun, un puzzle impressionniste hermétique qu'il n'est pas nécessaire d'assembler pour en saisir le motif, la merveilleuse poésie, la bouleversante déclaration de foi (en l'homme, en Dieu, en la force intrinsèque de l'image).

Tout le cinéma de Malick se retrouve dans ce Knight of Cups: voix off témoignant de l'état d'esprit des protagonistes, images tournées à "l'heure magique", musique sacrée lancinante, mise en avant du sens du toucher… le réalisateur ne renouvelle ni sa démarche, ni ses obsessions.

Commenter cet article

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant de poster
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les Conditions générales de Cinenews.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile.
Afficher plus de commentaires

Plus d'infos sur le film

Toute l'actualité cinema

Les 5 meilleurs films avec James McAvoy - Actu

Les 5 meilleurs films avec James McAvoy

Si vous êtes fan, vous les aurez déjà vus et si vous ne l'êtes pas, vous le deviendrez en les regardant. Happy Birthday James !
Agnès Varda en pleine lumière à l'affiche du Festival de Cannes - Actu

Agnès Varda en pleine lumière à l'affiche du Festival de Cannes

Après le baiser entre Jean-Paul Belmondo et Anna Karina tiré du film "Pierrot le fou" de Jean-Luc Godard, pour l'affiche de l'an dernier, le Festival de Cannes a choisi de mettre à l'honneur Agnès Varda pour celle de sa 72e édition.
Au sommet de sa popularité, la série Game of Thrones s'achève - Actu

Au sommet de sa popularité, la série "Game of Thrones" s'achève

La huitième et ultime saison de "Game of Thrones" s'annonce comme une apothéose, truffée de rebondissements pour ravir et désoler à la fois les millions de fans de cette série médiévale-fantastique qui a séduit bien au-delà de la niche des "geeks".