"Hercules : The Legend Begins ", "3 Days to Kill", "Kill your Darlings"... Votre Cinereview ! - Actu Cinema

   - 

Bienvenue dans votre Cinereview hebdomadaire, comme chaque semaine nous allons passer en revue les sorties de la semaine pour vous aider dans votre choix. Vous avez un peu trop fêté la St Patrick ce lundi et vous avez honte de cet affreuse teinture verte que l’on vous a appliqué sur les cheveux alors qu’à ce moment là vous voyiez déjà double et vous ne répondiez plus de rien. Pas de problème,  la pénombre des salles obscures vous épargnera les moqueries.

On commence en force avec « Hercules : The Legend Begins ». Le Pitch : « Hercule, fils du plus puissant des dieux, ignore tout de l'incroyable destinée qu'il s'apprête à affronter. Celle qu'il aime va en épouser un autre, beaucoup sont prêts à le trahir ou à le manipuler et, pour s'en sortir et sauver sa contrée, il va devoir prouver sa valeur à travers des épreuves homériques. » 70 millions de dollars de budget et rien, pas d’étincelle, tout est plat. Mis à part les abdos de Kellan Lutz tout sonne creux.  Renny Harlin le réalisateur s’est méchamment pris les pieds dans le tapis. Une séance de rattrapage est toutefois prévue à la fin aout avec une autre « Hercule » celui de Brett Ratner cette fois. De toutes façons, difficile de faire pire…

 

« 3 Days to Kill » réalisé par Mc G mais dont l’histoire sort des tiroirs de notre bon vieux Luc Besson, regroupe tous les ingrédients du film d’action classique. Porté par un Kevin Costner très en forme ces derniers temps, il ravira les amateurs de thriller musclé qui n’est pas à une explosion près. Rien de nouveau sous le soleil, « 3 Days to Kill » fait son boulot, il nous divertit mais ne réinvente pas le cinéma non plus…

Avec  « Kill your Darlings » John Krokidas tente de lever le voile sur l’histoire vraie du meurtre de David Kammerer perpétré par son ami Lucien Carr.  Tout ça est relaté au travers des yeux d’Allen Ginsberg  (Daniel Radcliffe) lui aussi écrivain des premières heures du mouvement Beat et grand ami de Lucien Carr. Un thriller sombre où toutes les clés menant à la résolution de l’énigme ne sont pas données aux spectateurs. Résolument un parti pris du réalisateur qui désire laisser planer un certain mystère sur cette affaire.  Les fans de tous ces célèbres auteurs seront ravis d’en connaitre un peu plus sur leurs vies, pour les autres qui aiment les thrillers classiques où la fin du film répond à toutes leurs questions, il vaudra mieux pour eux qu’ils passent leur chemin.

« Her » voit le retour de deux grands talents du 7 ème art : le réalisateur Spike Jonze et l’acteur Joaquin Phoenix. Véritable love story futuriste, « Her » nous relate les histoires de cœur de Théodore Twombly  futur divorcé qui va tomber amoureux de la voix de son Digital Assistant.  Plutôt que d’en faire une ode aux relations humaines perdues, Spike Jonze nous fait découvrir  les nouvelles technologies comme une option amoureuse supplémentaire. Joaquin Phoenix est comme à son habitude au sommet de son art tout comme cette fable originale et audacieuse qu’il porte à bout de bras.

La cinéaste Catherine Breillat nous propose un film grave. « Abus de Faiblesse » nous raconte l’histoire de «  Maud qui se réveille un matin dans un corps à moitié mort qui la laisse hémiplégique. Elle découvre Vilko, arnaqueur de célébrités, en regardant un talk-show télévisé. Maud le veut pour son prochain film.ls se rencontrent. Il ne la quitte plus. Il lui prend tout mais lui donne une gaieté et une sorte de chaleur familiale ».  Jusqu’où êtes-vous prêt à aller pour combler votre solitude, qu’êtes-vous prêt à accepter ? Telles sont les questions que Catherine Breillat veut nous poser. Un film dur et douloureux sur un sujet difficile à éviter donc si vous vous étiez justement dit ce matin que ça faisait longtemps que vous ne vous étiez plus payé un bon fou rire.

Tradition oblige on termine avec une comédie française. « Situation amoureuse : c’est Compliqué » nous conte les aventures de Ben interprété par Manu Payet.  L’histoire : « À trente ans, Ben est sur le point d'épouser Juliette. Sa petite vie tranquille et sans danger va basculer lorsqu'il retombe sur la personne qu'il a secrètement le plus envie de revoir : Vanessa, la bombe du lycée qui ne l'avait jamais regardé. Elle est de retour à Paris et ne connaît, aujourd'hui, que lui… » Une comédie rafraichissante avec un Manu Payet qui s’essait pour la première à la réalisation.  Ca manque un peu de folie mais on rit et c’est ça le principal, non ?

Cette semaine vous pourrez découvrir également « 20  Feet from Stardom » un documentaire sur les choristes  qui se cachent derrière les plus grands hits de la musique populaire.

De l’action, de l’histoire, de l’amour, du rire, de l’émotion et même un péplum sauce ketchup, vous êtes de gros veinards, le cinéma vous a encore gâté.

On se retrouve mercredi prochain pour un nouveau Cinereview. Bonne semaine cinéma !

 

 

 Avis

 Plus d'infos sur les films

 Toute l'actualité cinema

La Russie n'enverra pas de films aux Oscars - Actu
Actu

La Russie n'enverra pas de films aux Oscars

Aucun film russe ne candidatera cette année aux Oscars, a annoncé lundi soir l'Académie russe du cinéma, à l'heure où les États-Unis et la Russie traversent l'une des pires crises de leur histoire avec le conflit en Ukraine. Lire la suite...

Newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter: