Dwayne Johnson

Filmographie Dwayne Johnson

Date de naissance : 02/05/72 (45 ans)
Nom de jeune homme : Dwayne Douglas Johnson
 Nationalité : Etats-Unis

Biographie

Dwayne Douglas Johnson est fils, petit-fils et neveu de catcheurs (son père, son grand-père et ses oncles, Rocky Johnson, Peter Maivia, Afa Anoa'i et Sika Anoa'i catchaient dans les années 60). Son père est afro-canadien et sa mère est samoaine (des Samoa américaines). 
Il joue au football américain dans sa jeunesse et prévoit de passer pro. Cependant, il se blesse avant de pouvoir participer au repêchage NFL de l'année 1995, et commence alors à jouer dans la ligue canadienne. Après une période d'entraînement chez Pat Patterson, ex champion intercontinental WWE, il est intégré dans la Lire toute sa biographie a USWA, sous le nom de Flex Cavana, en remportant deux titres de champion par équipe. 
 
Repéré par Jim Ross, alors recruteur de la World Wrestling Entertainment, il est sélectionné en 1996 par la WWE, et débute sous le nom de Rocky Maivia (en honneur de son père qui s'appelait ROCKY Johnson et grand père qui s'appelait Peter MAIVA) dans cette fédération, à l'époque en perte de vitesse face à sa concurrente la World Championship Wrestling. La WWE le fait débuter au Survivor Series. 
Après s'être libéré de Salvatore Sincere, Italo-américain de la stable de Cornette, le 10 février 1997, il remporte l'Intercontinental Championship face à Triple H, qu'il défendra ensuite victorieusement contre The Sultan et Savio Vega, avant d'être finalement battu par Owen Hart. Après une blessure et un arrêt de quatre mois, il revient en août et devient The Rock, surnommé "The People's Champ", un personnage s'apparentant un peu plus à un heel. Il entre ensuite dans la Nation of Domination, équipe militante et de caractère racial, guidée par Farooq, où il commence une rivalité contre Ken Shamrock, après avoir reconquis l'Intercontinental Championship. Après une défaite au King of The Ring Tournament et un match aux Survivor Series, le catcheur de Miami remplace Farooq et devient le chef du clan qu'il conduit aussitôt en une guerre face à la DX, orpheline de Shawn Michaels et désormais guidée par Triple H. Il engage contre celui-ci une série de match, dont un "2 Out of 3 falls" et un "Ladder match", comptant pour le titre Intercontinental mais il perd le titre dans le Ladder Match. 
Il remporte le tournoi pour la ceinture WWE organisé au Survivor Series 1998. Opposé à Mankind, il remporte le match lorsque le président de la fédération , Vince McMahon, initialement manager de Mankind, le trahit en aidant The Rock, plus tard rebaptisé "Corporate Champ", à remporter la victoire, d'une manière faite pour rappeler le Montréal Screwjob. Il engage alors une série de batailles contre celui-ci qui voient Mankind reprendre son titre le 4 janvier 1999, pour ensuite le reperdre dans un I Quit match au Royal Rumble 1999 (un match qui fut très violent). 
Mankind le regagnera ensuite, une nouvelle fois, après un Empty Arena Match, à WrestleMania XIV, avant de devoir finalement l'abandonner définitivement dans un Ladder match, à Raw Is War. 
Après que Stone Cold Steve Austin remporte le match décisif face au patron Vince McMahon, vainqueur du Royal Rumble de la même année, avec en jeu la possibilité d'affronter le champion, les deux lutteurs débutent alors un nouvelle rivalité qui trouvera son point culminant lors de WrestleMania XV. Le match sera gagné par Stone Cold, sacré nouveau champion, et après une nouvelle défaite lors de la revanche, à Backlash 1999, The Rock sera obligé de quitter le main event et le match pour le titre pour quelques temps. 
Il formera une équipe avec Mick Foley s'appelant Rock'n Sock Connection, avant d'obtenir une nouvelle possibilité pour le titre aux Survivor Series. Le match, un Triple Threat Match, devait être disputé par The Rock, Triple H et Stone Cold mais celui-ci ayant été durement fauché par une voiture dans le parking, il fut remplacé par Big Show : ce qui n'empêcha pas Triple H de remporter la ceinture. 
The Rock ne lâche pas l'affaire et s'attaque durement à Triple H, montrant la volonté de virer l'ami Cactus Jack (fort de son mariage avec la fille du président, Stephanie). Pendant que celui-ci tente inutilement de s'emparer du titre, le "People's Champ" en effet remporte le Royal Rumble 2000, en éliminant Big Show en dernier. 
 
 
"The Great One" à WrestleMania X8 
Mais des doutes sur sa victoire apparaissent : le Big Show prétend que les pieds du Rock ont touché le sol avant les siens. La WWE décide alors de faire disputer à WrestleMania XVI un Fatal Four Way Elimination match entre Triple H, The Rock, Cactus Jack et Big Show. La particularité de la rencontre est le fait que chaque participant est accompagnée par un membre de la famille McMahon : ce qui sera un élément important lorsque Vince McMahon, accompagnant The Rock, se rangera en faveur de Triple H et aide à sa victoire en donnant au Rock deux coups de chaise. 
The Rock, réussit néanmoins à reprendre le titre à Backlash 2000 un mois plus tard mais ce sera une joie de courte durée, car il va ensuite le reperdre un mois plus tard à Judgment Day 2000 contre le même Triple H, dans un Iron Man match terminé sur le score de 6 à 5. Il pourra toutefois reprendre son titre à No Way Out, sept mois plus tard face à Kurt Angle. 
Il perd contre Stone Cold Steve Austin, revenu nouveau vainqueur du Royal Rumble. Le match, se déroulant sous des règles sans disqualification, se conclut seulement après une nouvelle intervention de Vince McMahon en faveur de Stone Cold qui se range donc avec lui. 
"The People's Champ" passe alors une période loin de la WWE, où il tourne le film "Le Retour de la Momie" mais revient pour SummerSlam, où, en pleine période d'"invasion" de la WCW, il réussit obtenir le titre mondial qui était détenu par Booker T. Chris Jericho lui reprendra à No Mercy 2001. 
 
 
A cette période, l'équipe WWE s'impose contre l'équipe WCW aux Survivor Series, puis à WrestleMania X8, contre Hulk Hogan. 
Il gagna le Undisputed Championship à Vengeance 2002 face à The Undertaker et Kurt Angle dans un Triple Threat match pour la septième fois de sa carrière. 
À Summerslam 2002, il est battu par Brock Lesnar et prend un long repos, dont il profite pour tourner Bienvenue dans la jungle. 
Il reviendra pour une brève période en 2003, et réussit à s'imposer contre Hulk Hogan, bat Steve Austin à WrestleMania 19, mais perd un match contre Goldberg à Backlash 2003. Avant de revenir contre l'Evolution, il fera un petit retour pour aider Mick Foley contre La Résistance (catch). Il perd contre l'Evolution avec Mick Foley lors de l'édition de WrestleMania XX en 2004. Pendant un Show TV John Cena lui lance un défi de match pour WrestleMania XXVI. 
Le 9 septembre 2009, il apparait dans un segment pour les 10 ans de Smackdown

Filmographie Dwayne Johnson

Fast & Furious 7 - Action

Fast & Furious 7

Action 
avril 2015
Hercule - Action, Aventure

Hercule

Action, Aventure 
août 2014
The Other Guys - Comédie

The Other Guys

Comédie 
novembre 2010
Planète 51 - Animation

Planète 51

Animation 
février 2010
Maxi Papa - Famille, Comédie

Maxi Papa

Famille, Comédie 
mars 2008
Nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En continuant à utiliser notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Tous les détails sur la façon dont nous utilisons les cookies