The Magicians, Supergirl S01, The Strain S03, Riverdale S01... votre série review. - Actu Cinema

    

Adapté du roman éponyme de Lev Grossman, qui a connu deux suites, The Magicians explore la thématique très mode de l'école de magie, ici au grade universitaire… Nous ne sommes donc pas dans l'initiation adolescente, mais au cœur de la transformation vers l'état d'adulte. Bien entendu si les sortilèges occupent une place de choix, la psychologie des personnages et les intrigues personnelles, l'ambiguïté morale omniprésente, et les références aux contes (le récit dans le récit) fonctionnent finalement assez bien.

Cote: 7,5/10 Bonus: Scènes coupées, bêtisier, featurette.

Alors que s'achève en ce moment le combat effréné - contre les suceurs de sang - du docteur Goodweather et de ses acolytes, en une quatrième saison plutôt prenante, voici que nous arrive dans la lignée la troisième volée d'épisodes. Disons-le tout de suite, la vitesse de croisière de ce récit apocalyptique co-signé par Guillermon Del Toro s'accélère et prend un sérieux coffre. Nous ne vous révélerons d'ailleurs pas le grand final soufflant.

Cote: 8/10 Bonus: Scènes inédites, bêtisier, etc.

Au milieu des fins du monde à répétition, des super-héros inlassablement torturés physiquement et mentalement, Supergirl (la cousine de Superman) fait office de bouffée d'air frais. Et même si elle vole moins haut que son héroïne, cette série a de quoi séduire celles et ceux qui recherchent un délassement moins proche des numéros plutôt sado-masochistes tels que Daredevil, The Arrow ou encore Gotham... C'est moins sombre, plus sobre, un peu benêt, à vous de choisir votre camp!

Cote: /10 Bonus: Featurette, Scènes coupées, bêtisier…

Une mini série pilotée par le grand ancien David Edward Kelley (L.A. Law, Ally McBeal…), réalisée par Jean-Marc Vallée (Dallas Buyer Club, Wild…) et défendue avec élégance par ces mesdames Nicole Kidman, Reese Witherspoon, Shailen Woodley… et j'aimerais également citer la très rare Laura Dern, c'est plutôt tentant, non? Mélangez ces éléments, et vous obtenez Big Little Lies, une sorte de drame teinté d'enquête, situé dans la bourgeoisie névrotique étasunienne. Quand paraître devient un véritable sport de combat, ça ne peut pas bien se passer.
Cote: 7,5/10 Bonus: Featurettes…

Continuons avec les gros morceaux : Paul Giamatti et Damian Lewis. Ces messieurs s'affrontent à travers une chasse menée par un procureur général (Giamatti) en quête de richissimes trophées. Sa prochaine proie? Un ponte de la haute finance, faisant "la loi" à New-York, soit le sieur Bobby Axelrod (Lewis). Allez, avouons que nous adorons voir Paul Giamatti cabotiner, surtout face à un Damian Lewis toujours très mono-expressif. En, même si Billions ne décroche pas la timbale de série de l'année, il y a de quoi passer un bon moment.

Cote: 7/10 Bonus: Featurettes…

En bref:

  • Cotes de mailles, épées, masses, batailles épiques…  The Last Kingdom saison 2 ne change pas de formule, et séduira toujours les fans de "catch médiéval dans la boue".

  • Allez hop, The Good Wife tire sa révérence – avec une classe toute relative - avec cette 7eme et ultime saison. Merci pour le périple!

  • Et terminons avec le coffret de la saison 4 d'Elementary, série sur laquelle nous n'aurions pas misé un cent d'euro sur base du synopsis, mais qui pourtant affiche fièrement cinq saisons au compteur. Une bonne chose qui permet à Lucy Liu de nous ravir les mirettes.

 

Commenter cet article

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant de poster
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les Conditions générales de Cinenews.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile.
Afficher plus de commentaires

Toute l'actualité cinema

Les sorties de la semaine - Actu

Les sorties de la semaine

Un peu d'horreur ? Les fonds marins ? Une bande de braqueurs ? Vous préférez quoi pour cette semaine ?
5 séries à regarder sans modération - Actu

5 séries à regarder sans modération

Vous cherchez une série dans laquelle vous serez totalement absorbé par l'intrigue ? Une série dont vous pourriez dévorer la saison complète en une journée ?
A 64 ans, Marvin Hagler veut faire son retour... au cinéma - Actu

A 64 ans, Marvin Hagler veut faire son retour... au cinéma

L'ancien champion du monde de boxe Marvin Hagler, 64 ans, surnommé "Marvelous" à l'époque de sa gloire, veut faire son retour au cinéma, à une condition: "ne pas tourner des scènes d'amour", pour ne pas énerver sa femme.