Miss Peregrine et..., Le bon gros géant, Cigognes et compagnie, Death Race 2050... votre dvd review. - Actu Cinema

    

Quelle chance que cette rencontre entre Ransom Riggs et Tim Burton, qui, à travers le long-métrage Miss Pérégrine et les enfants particuliers fusionnent de la plus belle manière. Cela ne donne peut-être pas un film parfait, mais en tout cas nous emmène dans une féérie sombre suffisamment burtonienne pour retrouver l'espoir... et éviter la migraine ophtalmique due au trop plein de couleurs criardes!

Cote: 7,4/10 Bonus: featurettes...



Troisième épisode des aventures de Miss Bridget en quinze ans, ce dernier-né, Bridget Jones's Baby, fait sa crise d'adolescence... soit une mini révolte formelle visant à ne pas grandir. Une prise de position illustrée en pratique par un usage assumé des codes des comédies romantiques tendance chick-lit sévissant dans les années 1990. On peut voir cela avec une bienveillante nostalgie, ou comme juste de l'exploitation facile. A vous de choisir.

Cote: 6/10 Bonus: fin alternative, scènes coupées, bêtisier...



Philippe Lioret nous avait délivré avec Je vais bien ne t'en fais pas ou encore Welcome des oeuvres fortes, passionnées, engagées. Adaptation - non littérale - du roman de Jean-Paul Dubois Si ce livre pouvait me rapprocher de toi, Le fils de Jean semble plus superficiel, mais regardez-y de plus près!

Cote: 6/10 Bonus: Entretien avec Philippe Lioret...



Souvenez-vous du mémorable Coraline, un long-métrage d'animation tout sauf naïf, empruntant parfois de bien sombres chemins.  Nous devions cet opus aux Studios Laika. Après les ParaNorman et les Boxtrolls, ils nous reviennent avec le non moins fabuleux Kudo et l'armure magique, nous projetant dans la Japon médiéval. Et de magie, il en est question jusque dans le moindre détail des marionnettes. Ne loupez pas cette petite merveille.

Cote: 8,5/10 Bonus: featurettes, commentaires audio...



Plus classique que Kudo, et n'hésitant pas - parfois - à repiquer quelques idées aux collègues, Cigognes et compagnie possède malgré tout suffisamment de gags et de décalage pour faire décoller les plus jeunes. Voilà donc un goûter qui trouvera certainement des gourmets pour le consommer avec délectation.

Cote: 7/10 Bonus: featurettes, scènes coupées...



Pour que l'univers de Roald Dahl déploie ses vertus les plus favorables à nos cerveaux trop souvent mis à mal, il faut laisser de la place à l'auteur, garder la subtilité de ses écrits. Avec Le bon gros géant, Steven Spielberg semble s'embourber dans ses neurones pourtant productifs et souvent capables de miracles. Mais voilà, de temps en temps, notre homme loupe sa cible...

Cote: 4,5/10 Bonus: featurettes



Réalisateur coréen assez radical (The King of Pigs...) Yeon Sang-Honous balance avec ce Dernier Train pour Busan un film de zombie sec, nerveux et bardé d'une bonne dose de politique. Voilà donc un film de genre plutôt réussi, même s'il y a souvent un petit air de déjà-vu, compensé par une réalisation habile.

Cote: 7/10

En bref:

  • Le réalisateur Ti West connaît avec In a Valley of Violence un petit "upgrade" au niveau statut. Lui qui avait officié principalement dans le cinéma horrifique (ABC of Death, V/H/S, Cabin fever 2...) nous dirige ici un face à face Ethan Hawke / John Travolta, tous deux collés dans un western à budget réduit.
  • Purge totale, film insupportable, Absolutely Fabulous - Le film ressemble à un suicide commercial de la part de Jennifer Saunders et Joanna Lumley. Passons, et vite!
  • Death Race 2050... Vous pensiez avoir déjà tout vu de la part de Roger Corman? Vous seriez surpris en matant ne fut-ce que la bande-annonce de ce nanar intergalactique. Cela fait longtemps que je n'avais plus vu de Zèderie aussi bien assumée, c'est quasi une production Troma films.
  • Timur Bekmambetov (Wanted) n'a peur de rien. Est-ce lié à une forme d'intrépidité ou de crétinisme, allez savoir. En tout cas, le voir s'approprier Ben-Hur donne l'impression que quelqu'un a glissé un acide dans votre boisson. Nastdrovje!

Commenter cet article

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant de poster
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les Conditions générales de Cinenews.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile.
Afficher plus de commentaires

Toute l'actualité cinema

Boris Johnson, un fan du Parrain qui embarrasse Coppola - Actu

Boris Johnson, un fan du "Parrain" qui embarrasse Coppola

Saddam Hussein, Mouammar Kadhafi ou... Boris Johnson. Le légendaire réalisateur Francis Ford Coppola a confié son embarras à l'idée que certains fans de son film "Le Parrain" puissent y trouver source d'inspiration, étrillant au passage un Brexit qui va selon lui mener le Royaume-Uni "à sa ruine".
Scott Eastwood lance sa ligne de vêtements - Actu

Scott Eastwood lance sa ligne de vêtements

L'acteur américain Scott Eastwood lance une nouvelle marque de sous-vêtements destinée aux Américains qui souhaitent acheter des caleçons et des chaussettes fabriqués aux États-Unis, rapporte WENN.
Récompensé à Deauville, Johnny Depp adresse un tendre message à sa famille - Actu

Récompensé à Deauville, Johnny Depp adresse un tendre message à sa famille

Johnny Depp était l'un des invités de marque du Festival du cinéma américain de Deauville ce dimanche. Il présentait son nouveau film 'Waiting the Barbarians' et a été récompensé d'un prix pour l'ensemble de son oeuvre. Il a saisi l'occasion pour faire part de son admiration pour sa famille.
Susan Sarandon tacle les Oscars - Actu

Susan Sarandon tacle les Oscars

L'actrice américaine Susan Sarandon, venue promouvoir son dernier film au festival de Toronto, en a profité pour écorcher les Oscars, dont les récompenses s'achètent désormais plus qu'elles ne se méritent selon elle.