Le dernier Coup de Marteau: réalisme social gavant - Chronique Cinema

   - 

Depuis Rosetta, tous les films des frères Dardenne sont de superbes exemples du courant du réalisme social. Des réalisateurs ambitieux issus des pays les plus divers, de Darren Aronofsky (The Wrestler) à Wang Quan’an (Tuya’s Marriage), se sont laissés inspirer par les films des frères.

Avec des réalisateurs de cette trempe, ça donne un travail de qualité. Mais d’autres, dotés de moins de talent, veulent aussi faire les films des Dardenne. Généralement, parce qu’on les paye pour, et pas parce que cela va donner un film génial. C’est comme ça qu’une œuvre comme Le Dernier Coup de Marteau voit le jour. Pas désagréable, doté de quelques chouettes idées, mais réalisé sans le perfectionnisme des frères et sans un script impeccablement écrit, comptant son lot de ‘twists and turns’. Un Dardenne des pauvres, si on veut. Le problème, est que, le coût de ces films, la dépendance française vis à vis d’une Nouvelle Vague mal interprétée et la stimulation par de soi-disant connaisseurs qui ne jurent que par une seule sorte de cinéma, a mené à une large production de films très moyens dans la mouvance du réalisme social.

Evidemment, il n’est pas aisé de faire ce genre de cinéma : il faut absolument avoir un script en acier entre les pates, et des interprétations fantastiques. Si l’un de ces deux ingrédients manque, c’est la débandade. 

 

 Avis

 Toute l'actualité cinema

Spider-Man déloge Scream de la tête du box-office nord-américain - Actu
Actu

Spider-Man déloge "Scream" de la tête du box-office nord-américain

"Spider-Man: No Way Home", dernier épisode en date des aventures de l'homme-araignée, a repris la tête du box-office nord-américain en engrangeant encore 14,1 millions de dollars sur le week-end, selon les chiffres provisoires publiés dimanche par Exhibitor Relations, cabinet spécialisé dans l'indus... Lire la suite...
Le Dernier Coup de Marteau

Le dernier coup de marteau

  De : Alix Delaporte Avec : Romain Paul, Clotilde Hesme, Grégory Gadebois Quand il pousse la porte de l'opéra de Montpellier, Victor ne connait rien à la musique. Il ne connait pas non plus son père, Samuel Rovinski, venu diriger la 6ème symphonie de Mahler. Pour inverser le cours de son avenir devenu brusquement incertain, pour sa mère, Nadia, pour Luna dont il est... Lire la suite...

Newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter: