"The Boxtrolls", "Teenage Mutant Ninja Turtles", "The Loft"... Votre Cinereview ! - Actu Cinema

   - 

Bienvenue dans votre Cinereview hebdomadaire, comme chaque semaine nous allons passer en revue les sorties de la semaine pour vous aider dans votre choix. Les journées raccourcissent et les soirées s’allongent, quoi de mieux  pour les occuper qu’une bonne petite toile ?

Une fois n’est pas coutume, on commencera par les enfants. Bienvenue dans l’univers déjanté de « The Boxtrolls ». Les Boxtrolls sont des créatures excentriques et espiègles qui vivent dans d'extraordinaires souterrains construits sous les rues de Cheesebridge. Tendrement, ils ont élevé Eggs, un petit garçon orphelin qui se considère comme l'un des leurs. Lorsque les Boxtrolls deviennent la cible d'un infâme dératiseur, Archibald Snatcher, Eggs décide de s'aventurer en surface où il va rencontrer la téméraire Winnie. Les studios Laika (Coraline) nous livre à nouveau un travail d’artiste niveau animation. Les personnages sont plus expressifs les uns que les autres. Pur bonheur visuel, on regretta toutefois que le fil conducteur de l’histoire s’entremêle de temps à  autre et mène tout droit au décrochage du public. Rien de grave pour autant, les enfants et les parents seront ravis.

Les célèbres tortues sont de retour. « Teenage Mutant Ninja Turtles » est le film remake  du dessin animé à succès des années 80. Le pitch : « L'obscurité règne sur New York City depuis que Shredder et sa célèbre bande ont la main mise sur toute la ville, policiers et politiciens y compris. L'avenir semble bien sombre, jusqu'à ce que 4 frères, paria, sortent des égouts pour devenir les Ninja Turtles. » Evidemment, technologie aidant, les tortues  sont visuellement impeccables. Le lifting de Leonardo, Donatello , Michelangelo , Donatello et Raphaelo fonctionne et on est limite content de les revoir.  L’histoire tient la route et on se laisse même aller à rigoler à leurs blagues de potache. Du divertissement pur qui demande une déconnection totale de vos neurones.

Il était attendu depuis longtemps, le voici enfin. « The Loft » est la version américaine du film belge à succès « Loft ». Mais ne vous inquiétez pas, l’original ne s’est pas fait mangé tout cru à la sauce yankie. Erik van Looy le réalisateur belge est toujours à la barre et l’intrigue reste quasi identique. Van Looy reussit même l’exploit, « The Loft » est une version améliorée de « Loft ». Il est plus efficace, plus fluide et on n’en a pas rajouté des tonnes uniquement pour plaire aux américains. L’histoire se suffisait à elle-même.  Véritable prouesse cinématographique, on le conseille à ceux qui ont vu l’original et aux autres.

« The Maze Runner » est un film d’aventure. Il nous conte l’histoire de Thomas 16 ans  qui se réveille dans un ascenseur. Il ne sait plus qui il est ni d'où il vient, et ne semble se rappeler que de son prénom. Lorsque l'ascenseur s'ouvre, il est accueilli par d'autres garçons de son âge dans la clairière, un monde mystérieux entouré par un labyrinthe impénétrable. « The Maze Runner » est à classer dans la catégorie de film « Young Adults ». Tentant de surfer sur la vague  « The Hungers Games », il ne lui arrive pas à la cheville.  Les dialogues sont pauvres, l’intrigue est caduque et quant à l’humour, il est carrément inexistant. Les ados y trouveront certainement leur compte mais les autres regarderont leurs montres.

« Samba » est la comédie française de cette semaine. On retrouve l’équipe gagnante d’ « Intouchables » à savoir les réalisateurs Olivier Nakache et  Eric Toledano ainsi que l’acteur Omar Sy. Samba est sénégalais et vit en France depuis 10 ans, Alice est une cadre supérieure épuisée par un burn out. Lui essaye par tous les moyens d'obtenir ses papiers, alors qu'elle tente de se reconstruire par le bénévolat dans une association. Chacun cherche à sortir de son impasse jusqu'au jour où leurs destins se croisent... C’est  à nouveau une réussite pour le duo Nakache / Toladeno. Ils associent avec finesse réalisme social et humour pour nous livrer un film encore plus abouti qu’ « Intouchables ». Omar Sy dans le rôle de Samba et des plus attachants sans jamais tomber dans le cliché du « bon immigré ». Un film populaire et politique qui raconte la France d’aujourd’hui mais avec un happy end car le cinéma est quand même là pour nous faire rêver.

Cette semaine vous retrouverez également « Monsieur Etrimo » documentaire belge sur le sénateur du Brabant Jean-FlorianCollin père du logement social pour cadres moyens, « Le Goût des Myrtilles » un drame français mettant en scène Michel Piccoli et Natasha Parry et enfin  pour les petis les aventures de nos deux bricoleurs  « Pat et Mat ».

 

Cette semaine il y en a pour tous les âges, les touts petits, les enfants, les ados, les adultes ou encore les grands enfants mélancoliques du temps où des tortues guerrières mangeuses de pizza venaient égayer leur dimanche.  La sortie en famille est de rigueur.

On se retrouve mercredi prochain pour un nouveau Cinereview. Bonne semaine cinéma !

 

 

 Avis

 Plus d'infos sur les films

Pat et Mat

Pat et Mat

 De : Marek BenesVoici les rois du bricolages, de la retape, du bidouillage, de la débrouille et des bêtises ! Pat et Mat sont deux stars tchèques connues dans toute l'Europe du Nord. Pas de doute, leurs aventures "bricolesques" les transformeront rapidement en mascottes pour les petits Belges. Horaires
Bandes-annonces
Coraline

Coraline

 De : Henry SelickCoraline Jones est une fillette intrépide et douée d'une curiosité sans limites. Ses parents, qui ont tout juste emménagé avec elle dans une étrange maison, n'ont guère de temps à lui consacrer. Pour tromper son ennui, Coraline décide donc de jouer les exploratrices. Ouvrant une porte condamnée,... Lire la suite... Horaires
Bandes-annonces

 Toute l'actualité cinema

Quentin Tarantino renonce à son dixième et dernier film - Actu
Actu

Quentin Tarantino renonce à son dixième et dernier film

Les films de Quentin Tarantino sont toujours pleins de surprises, et en voici une concernant "The Movie Critic" à laquelle nous ne nous attendions pas. Deadline révèle que Tarantino a renoncé à faire de ce film son dixième et dernier projet. Il a simplement changé d'avis, a-t-on appris auprès sur... Lire la suite...

Newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter: