Infos

  • 29 mars 2017
  • 85 minutes
  • France (2016)
  • Français

Synopsis

Nathalie est joaillère et vient de s'installer à Paris pour un nouveau travail et une nouvelle vie avec ses deux fils. Mais la direction de la bijouterie change soudainement d'avis et lui annonce que le poste ne sera pas pour elle. Nathalie veut protéger ses enfants et décide de ne rien leur dire. 
De ce mensonge vont naître d'autres mensonges de part et d'autre. L'engrenage commence...

Vidéos de "Pris de Court"

VOD

Télécharger et regarder Pris de Court en VOD.

Galerie photos "Pris de Court" (5)

Pris de Court - Photo 1 Pris de Court - Photo 2 Pris de Court - Photo 3 Pris de Court - Photo 4 Pris de Court - Photo 5

Avis de la presse

Le soir + / MAD
Virginie Efira est capable de densifier n’importe quel personnage
Jusqu’où une mère est-elle capable d’aller pour sauver ses enfants? Au bout du monde évidemment. C’est ce que va faire Nathalie quand elle découvre l’engrenage dans lequel son fils aîné est tombé. Emmanuelle Cuau (Circuit Carole) brode ainsi un thriller familial autour de l’idée que la famille unie (ici, une mère et ses deux fils) est la meilleure arme contre l’adversité. Elle ... Lire la suite
La Libre
Virginie Efira héroïne d'un thriller efficace
C’est tout le suspense d’un film qu’Emmanuelle Cuau entretient avec efficacité, réalisme, dépouillement. Scénariste, notamment pour Rivette, la sœur de Marianne Denicourt signe ici un troisième long métrage stressant de bout en bout, un portrait de femme dont Virginie Efira peut détailler différentes facettes, à l’exception de la sentimentale, reportée à plus tard, si elle vient à bout de ses problèmes. Un rôle à la "Gloria" dans la vie de tous les jours, où la comédienne impose définitivement... Lire la suite
"La coiffure de Virginie Efira avec les peignes est notre hommage à Gena Rowlands et à Gloria"
Rencontrer Emmanuelle Cuau est moment singulier. "Pris de court" est son troisième film; elle a travaillé aux côtés de Robert Bresson, écrit des scénarios, donné des cours à la Femis et au cours Florent, elle n’a rien d’une débutante. D’autant moins que son père fut documentariste et que sa sœur n’est autre que Marianne Denicourt. Pourtant, on la sent stressée, paniquée. Son regard est celui d’une étudiante à l’heure de l’examen oral, au moment où elle ne se souvient plus de rien. Mais comment... Lire la suite

Votre avis

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant de poster
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les Conditions générales de Cinenews.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile.
Afficher plus de commentaires

Autres films à l'affiche...

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Nos sélections

Concours