Infos

  • After the Storm (Umi yori mo mada fukaku)
  • 3 mai 2017
  • 117 minutes
  • Japon (2016)
  • Japonais

Synopsis

Malgré un début de carrière d'écrivain prometteur, Ryota accumule les désillusions. Divorcé de Kyoko, il gaspille le peu d'argent que lui rapporte son travail de détective privé en jouant aux courses, jusqu'à ne plus pouvoir payer la pension alimentaire de son fils de 11 ans, Shingo. A présent, Ryota tente de regagner la confiance des siens et de se faire une place dans la vie de son fils. Cela semble bien mal parti jusqu'au jour où un typhon contraint toute la famille à passer une nuit ensemble...

Vidéos de "Après la Tempête"

Séances de "Après la Tempête"

Galerie photos "Après la Tempête" (5)

Après la Tempête - Photo 1 Après la Tempête - Photo 2 Après la Tempête - Photo 3 Après la Tempête - Photo 4 Après la Tempête - Photo 5

Avis de la presse

Le soir + / MAD
Critique : Portrait de famille japonaise
« Ce n’est pas si simple de devenir l’adulte de ses rêves » dit Ryota à son jeune fils. Ecrivain reconverti en détective privé mais addict aux jeux, il sait de quoi il parle. Ses rêves, il semble les avoir perdus depuis longtemps. Mais il n’est pas le seul. Son ex-femme, lassée de cet homme immature, semble résignée à vivre avec une sorte de play-boy au co... Lire la suite
La Libre
Critique : Un père dans la tourmente
Le réalisateur a eu l’idée de ce film il y a plus de quinze ans. Elle est née suite à la mort de son propre père. Ce lien intime se retrouve jusque dans les décors du film, qui a été tourné dans le complexe immobilier où Hirokazu Kore-eda a grandi durant son adolescence. Lire la suite
La clé du bonheur selon Hirokazu Kore-eda
A 53 ans, je pense être plus mature, mais j’ai encore des choses à apprendre." Cette phrase, prononcée posément, résume parfaitement Hirokazu Kore-eda aujourd’hui. "Après la tempête", son douzième long métrage de fiction, qui sort ce 26 avril en Belgique (critique dans "La Libre Culture" de ce jour), témoigne de cette maturité apaisée. Lire la suite
Kiri Kikin et Hiroshi Abe, telle mère, tel fils
Vu d’Europe, on ne mesure pas toujours la célébrité de certains comédiens asiatiques, a fortiori lorsqu’ils sont à l’affiche de films labellisés "auteur". Kiki Kirin et Hiroshi Abe, mère et fils par deux fois devant la caméra d’Hirokazu Kore-eda (dans "Still Walking" et le présent "Après la tempête") sont de cette trempe, même si, lorsque nous les avons rencontrés durant le Festival de Cannes, l’année dernière, ils ont eu la simplicité des anonymes. Lire la suite

Avis des spectateurs

  • IMPRESSIONS MITIGEES...
    Ce réalisateur nous avait séduit avec deux très bons films précédents - cette dernière réalisation est un peu moins réussie même si les amateurs de cinéma japonais y trouveront leur compte... Des personnages attachants au delà de leur fragilité, la capacité à traduire la complexité des rapports humains, d'un quotidien si différent du nôtre... Quelques longueurs superflues et un rythme parfois inégal font défaut au film.

  • Votre avis

    Toute l'actualité sur "Après la Tempête"

    Après la Tempête : Reprendre sa vie en main quand tout est bouleversé - Actu

    Après la Tempête : Reprendre sa vie en main quand tout est bouleversé

    Présenté au Festival de Cannes 2016 dans la Catégorie un Certain Regard, Après la Tempête est un long métrage du cinéaste Japonais Hirokazu Kore-eda, qui poursuit sa méticuleuse enquête en posant son regard affuté sur la famille, comme il le faisait déjà dans Still walking ou Notre petite soeur. Le... Lire la suite...

    Autres films à l'affiche...

    Eté 1993 - Drame, Famille

    Eté 1993

    Drame, Famille 

    Liens commerciaux

    Newsletter

    Inscrivez-vous à notre newsletter:

    Bandes-annonces

    Nos sélections

    Nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En continuant à utiliser notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Tous les détails sur la façon dont nous utilisons les cookies