The Walk: sur la corde raide - Chronique Cinema

    

Ne vous inquiétez pas: avant même que The Walk ne commence vraiment, on sait déjà que tout va bien se passer. L’acteur principal, Joseph Gordon-Levitt parle d’entrée de jeu de ce tour de force qu’il a réalisé. Histoire au passé donc.

Robert Zemeckis ne veut en aucun cas faire douter ses spectateurs. Son unique objectif est de leur changer les idées deux heures durant, avec une demi-heure en 3D véritablement chavirante. Et ça marche, surtout pour la fameuse demi-heure.

De Who Framed Roger Rabbit à Forrest Gump et de Cast Away à The Polar Express, Zemeckis s’est toujours imposé comme un réalisateur plus intéressé par les effets imposants et les défis technologiques que par des thématiques osées. Et il n’en est pas autrement dans The Walk. Le personnage principal vit son aventure au départ de la Statue de la liberté (attention à la symbolique…), parfois en français, parfois en anglais, avec un accent qui semble tout droit sorti d’un sketch des Monty Python.

Mais ne soyons pas négatifs. Ce qui compte, ce sont les frissons que l’on ressent lorsque Gordon-Levitt regarde par dessus le bord des tours du WTC, passe par dessus, totalement calme, puis marche sur le câble. A ce moment-là, tout le tintouin de Zemeckis sur la poursuite de ses rêves n’a plus d’importance.

Commenter cet article

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant de poster
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les Conditions générales de Cinenews.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile.
Afficher plus de commentaires

Plus d'infos sur le film

Toute l'actualité cinema

Dune: 5 chiffres autour du tournage - Actu

Dune: 5 chiffres autour du tournage

Il s'agit certainement de l'un des films les plus attendus de l'année. Cette oeuvre magistrale littéraire de science-fiction, écrite par Frank Herbert a toujours fasciné le milieu cinématographique. Après une adaptation sublime signée David Lynch, une version animée mitigée de Jodorowsky et une... Lire la suite...