Blood Ties: mauvais sang. - Critique Cinema

    

Milieu des années 1970, Chris sort de prison après avoir purgé une longue peine… Sa sœur et son frère, policier de son état, l'accueillent, et le ramènent à la maison. Entouré par sa famille, Chris semble vouloir mener une nouvelle existence, honnête.

Ce n'est qu'une façade. Malgré les espoirs de ses proches, il cède rapidement à la tentation de l'argent facile, et à la violence gratuite ou commandée. Cela aura des répercussions graves sur son entourage, Frank est en première ligne, ses amis, et sur sa compagne.

Descendu assez unanimement par la critique, cette réalisation de Guillaume Canet soufre injustement de la comparaison avec la version de Jacques Maillot, Les liens de sang… Canet y interprétait le rôle de François, devenu ici Frank.

La version 2013 à pourtant pas mal de charmes: un casting assez unanimement réussit, une reconstitution des 70's pas trop à la ramasse, et quelques scènes assez bien troussées. OK, il n'est pas exempt de défauts, dont une fin assez molle, trop par rapport à son enjeu dévastateur / sacrifriciel. Mais que cela ne vous empêche pas de vous délecter de ce polar "familial" assez intéressant.

Commenter cet article

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant de poster
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les Conditions générales de Cinenews.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile.
Afficher plus de commentaires

Plus d'infos sur le film

Toute l'actualité cinema

Rambo V: Last Blood - First rushes

Rambo V: Last Blood

C'est en 1982 que Sylvester Stallone, déjà au top au niveau carrière, endosse la défroque du vétéran du Vietnam John Rambo dans "Rambo - le premier sang", adaptation d'un roman de David Morell.
L'adorable Baby Yoda fait fondre internet - Actu

L'adorable "Baby Yoda" fait fondre internet

"Baby Yoda", adorable personnage vert de la nouvelle série Disney ancrée dans l'univers Star Wars, a beau être petit, cela ne l'a pas empêché de générer une immense vague de tendresse sur les réseaux sociaux.