"Elysium", "Percy Jackson & the Olympians : The Sea of Monsters ", "Drôles d'Oiseaux"...Votre Cinereview! - Actu Cinema

    

Votre Porsche Cayenne est en révision, votre pantalon ocre est au pressing et vous avez oublié vos Ray-ban à Saint-Trop’ ? Pas de chance… Impossible pour vous d’aller parader le 15 Aout à Knokke.

Vos derniers souvenirs de vous et une bouteille de Pequet sont très brumeux mais vous vous souvenez très bien de jour maudit qui a suivi et de la promesse solennelle que vous avez faite de ne plus jamais participer aux fêtes du 15 aout à Liège !

Mais que faire alors ? Et bien aller au cinéma pardi !

Et pour voir quoi ? Cinenews et son cinereview vous aide à faire votre choix dans les sorties de la semaine.

On commence par de la science fiction avec « Elysium ».

Le réalisateur Neill Blomkamp nous revient après son délicieux « District 9 » et on peut  dire qu’il a fait du bon boulot. « Elysium » nous présente le conflit de 2 mondes en 2159. Les nantis vivent sur une station spatiale luxueuse « Elysium », tandis que les autres se battent pour survivre sur la terre dévastée. Heureusement Matt Damon va tenter de rétablir l’équilibre en s’opposant à la talentueuse Jodie Foster. Tout ça bien sûr à un rythme effréné qui vous scotchera à votre fauteuil.

 

On reste dans le fantastique avec  la suite des aventures de Percy Jackson. Comme en 2010, Percy nous emmène dans son aventure peuplée de monstres et de demi-dieux. Rien de nouveau sous le soleil par rapport au premier  si ce n’est l’évolution des effets spéciaux.  Chris Colombus , le réalisateur, n’a pas vraiment appris de ses erreurs et nous ressert la même soupe à peine réchauffée dans « Percy Jackson & the Olympians: The Sea of Monsters ». Actions et  réflexions qui se voudraient profondes  s’entremêlent mais Percy ne convaint pas.  A moins d’être amateur du style ou de vouloir faire une petite sieste dans une salle climatisée, passez votre chemin.

 

On continue avec « Michael Kohlhaas ». Et si pour une fois vous rameniez autre chose du cinéma que du popcorn coincé entre vos dents,  un peu d’histoire et de culture générale ça vous dirait ? « Michael Kohlhaas » est l’adaptation cinématographique d’un classique de la littérature allemande.  Marchand de chevaux dans les Cevennes au XVI siècle, Michael est victime des injustices d’un seigneur. A lui seul il va rassembler une armée impitoyable pour rétablir son droit.

Le rôle de Michael est porté magistralement par le fabuleux Mads Mikkelsen qui nous avait déjà ébloui dans « Pusher », « Casino Royale » ou encore «A Royal Affair ». Petit point négatif, les scènes de combat manquent d’organisation, on est loin des grands peplum à la sauce yankies.

 

Attention à ceux qui ont peur des petits hommes verts, cette semaine sort également « The Congress » véritable ovni cinématographique. « The Congress » raconte l’histoire de Robin Wright qui joue son propre rôle. Robin se voit transformée en son alias numérique pour jouer dans toutes les productions des studios Miramount. La vraie Robin, doit quant à elle disparaitre pendant 20 ans.« The Congress » est une véritable fable futuriste mise en image avec brio par Ari Folman (Valse avec Bashir). 

D’un film au format classique on passe à un film d’animation, le spectateur participe ainsi entièrement à la mutation de l’actrice.

 

Et les enfants alors ? On les a oubliés sur une aire d’autoroute  entre La Panne et Arlon ? Mais non !

Cette semaine il y a une sortie pour eux aussi.  Ni Pixar, ni Dreamworks cette fois mais un film d’animation sud africain. « Drôles d’Oiseaux », nous conte les aventures de Kai  un jeune faucon qui voudrait découvrir le monde et spécialement la ville de Zambezia mais il lui est formellement interdit de quitter sa ville natale. Bravera-t-il l’autorité paternelle ?

Personnellement je pense que oui sinon le film tomberait à plat…mais pour en être sûr il faudra emmener vos petits monstres dans une salle obscure.

 

Enfin pour ceux qui rêvent d’un peu de voyage, « Like Someone in Love » vous emmène au pays du soleil levant pour un drame mêlant mensonge, violence et traditions. On notera toutefois une fin un peu trop abrupte et un écran « The End » qui arrive comme un cheveu dans la soupe.

 

Découvrez également les critiques de nos journalistes sur notre site pour continuer à faire votre petit marché cinématographique de la semaine.

On se retrouve la semaine prochaine pour un autre Cinereview .

Commenter cet article

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant de poster
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les Conditions générales de Cinenews.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile.
Afficher plus de commentaires

Plus d'infos sur les films

Toute l'actualité cinema

Le parc des Merveilles : l'imaginaire sans frontière ! - Actu

Le parc des Merveilles : l'imaginaire sans frontière !

Les rêves et les enfants d'abord ! Telle est la morale de ce film d'animation magique dans lequel une petite fille, depuis sa chambre, imagine un parc d'attraction plein de fantaisies... jusqu'à ce que ses idées prennent vie pour de vrai.
Millie Bobby Brown dénonce le cyberharcèlement dont elle est victime - Actu

Millie Bobby Brown dénonce le cyberharcèlement dont elle est victime

'actrice de la série à succès "Stranger Things" a profité de son anniversaire pour se confier à propos du cyberharcèlement qu'elle subit sur son compte Instagram. Actrice depuis ses 9 ans, elle a parfois mal vécu d'être sous le feu des projecteurs durant son adolescence.
Clint Eastwood soutient Michael Bloomberg - Actu

Clint Eastwood soutient Michael Bloomberg

L'acteur et réalisateur américain Clint Eastwood, qui avait soutenu Donald Trump lors de la dernière élection présidentielle, a choisi de soutenir pour la prochaine le milliardaire Michael Bloomberg.
Avec la série Hunters, la chasse aux nazis prend des accents comics - Actu

Avec la série "Hunters", la chasse aux nazis prend des accents "comics"

Un groupe de chasseurs de nazis, mené par Al Pacino, dans une série truffée de références aux comics et aux super-héros: "Hunters", nouvelle production d'Amazon Prime, bouscule les représentations de la Shoah au risque d'en déranger certains.