Infos

  • Ismael's Ghosts
  • 17 mai 2017
  • 110 minutes
  • France (2017)
  • Français

Synopsis

Avec Bloom, son maître et beau-père, Ismaël pleure encore la mort de Carlotta, disparue il y a vingt ans. 
Aux côtés de Sylvia, Ismaël s'est inventé une nouvelle vie, lumineuse; mais un jour, Carlotta, déclarée officiellement morte, revient. Sylvia s'enfuit ; Ismaël rejette Carlotta. Sa raison semble vaciller et il quitte le tournage pour retrouver sa maison familiale à Roubaix. Là, il s'enferme, assailli par ses fantômes. Jusqu'à ce que la vie s'impose à lui...

Vidéos de "Les Fantômes d'Ismael"

Galerie photos "Les Fantômes d'Ismael" (8)

Les Fantômes d'Ismael - Photo 1 Les Fantômes d'Ismael - Photo 2 Les Fantômes d'Ismael - Photo 3 Les Fantômes d'Ismael - Photo 4 +3Les Fantômes d'Ismael - Photo 5 Les Fantômes d'Ismael - Photo 6 Les Fantômes d'Ismael - Photo 7 Les Fantômes d'Ismael - Photo 8

Avis de la presse

Le soir + / MAD
Critique : Les fantômes d’Ismaël se conjugue au féminin
Comment parler du nouveau film d’Arnaud Desplechin sans se perdre dans les méandres de récits qui s’entremêlent? Histoires d’amour et de fantômes, histoires de création et de disparition, thriller… L’exercice très romanesque, qui répond à un besoin d’enchanter la narration, est à la fois complexe et simple à l’image des personnages qui cherchent leur place et se cherchent. Le c... Lire la suite
SudInfo.be
La divine Monica Bellucci en maîtresse de la cérémonie d’ouverture à Cannes: «L'identité du cinéma n'a ni sexe, ni drapeau, ni frontière»
Après le tapis rouge de l’Elysée, place au tapis rouge des marches du Palais des Festivals où Cannes fête cette année le 70è anniversaire du Festival de cinéma le plus célèbre au monde. Lire la suite
Cannes 70ème, c’est (presque) parti!
C'est donc ce soir que s'ouvre le 70ème Festival de Cannes, déjà préalablement secoué par la « polémique Netflix », la richissime et agressive plateforme vidéo qui a réussi à glisser dans la compétition officielle deux de ses nouvelles productions. La direction du Festival qui annonce un changement de son règlement pour 2018, réaction bien tardive. Lire la suite
La Libre
Entretien: Quelques clefs du cinéma d’Arnaud Desplechin
Le cas est unique. Arnaud Desplechin est passé d’inconnu à figure de proue du cinéma d’auteur français en moins d’une heure, le temps de la projection d’un moyen métrage de 54 minutes, "La vie des morts", présenté à la Semaine de la critique en 1991. Depuis, il est l’enfant chéri de Cannes, l’abonné VIP. Lire la suite
Critique : Cotillard est-elle un cauchemar ?
Le spectateur est embarqué dans "Les Fantômes d’Ismaël" comme dans un train. Il va et vient, il change de genre à chaque wagon, passe d’une histoire à l’autre, d’une atmosphère à l’autre, d’un mélodrame à un film d’espionnage en passant par une comédie. Et aucune destination n’est inscrite sur le billet. FERNAND DENIS Lire la suite
L'avenir
Amalric dans tous ses états
Ismaël Vuillard (Matthieu Amalric) est réalisateur. Il y a vingt ans, sa femme Carlotta (Marion Cotillard) a disparu sans laisser de traces. Ismaël a longtemps pleuré son absence inexplicable; mais il ... Lire la suite

Avis des blogueurs

Madame fait son Cinema
Critique : Dans Les Fantômes d’Ismaël, Arnaud Despleschin dépeint un auteur rattrapé par les tourments de la création
Ismaël Vuillard, cinéaste, travaille à son prochain film qu’il est sur le point de tourner, à propos d’Yvan, un diplomate atypique inspiré de son frère. Ismaël se trouve perturbé par le retour de Carlotta, sa femme, disparue vingt ans plus tôt. Suite à ce retour, Sylvia, sa compagne, s’enfuit et Ismaël rejette Carlotta. Profondément bouleversé, … Lire la suite

Avis des spectateurs

  • Beau film sur les relations humaines
    Dans la veine des films français relationnels et "psychologiques" mais avec une touche d'humour décalé et d'autodérision, Despleschin nous entraîne dans les méandres des relations humaines, non sans talent et sensibilité, grâce notamment aux très bons acteurs. A l'image des poupées russes qui s'emboîtent, il nous livre des récits enchâssés, nous faisant passer avec brio d'un univers très différent à l'autre. Là où cela coince c'est que l'on finit par s'y perdre. J'ai néanmoins passé un très bon moment de cinéma.

  • Votre avis

    "Les Fantômes d'Ismael" a été sélectionné dans...

    Autres films à l'affiche...

    Eté 1993 - Drame, Famille

    Eté 1993

    Drame, Famille 

    Liens commerciaux

    Newsletter

    Inscrivez-vous à notre newsletter:

    Bandes-annonces

    Nos sélections

    Nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En continuant à utiliser notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Tous les détails sur la façon dont nous utilisons les cookies