Infos

  • 22 janvier 2020
  • 97 minutes
  • France (2019)

Synopsis

Trente ans après la guerre civile au Guatemala, l'ex-général Enrique Monteverde, entre-temps un vieil homme atteint de la maladie d'Alzheimer, est inculpé pour sa participation au génocide.  
Mais, pendant le procès, il fait une attaque et est emmené d'urgence à l'hôpital. Il en ressort acquitté. 
Échappant à une foule de manifestants en colère, il se retire dans sa luxueuse villa, avec son loyal garde du corps, son épouse, sa fille adulte, leur gouvernante indigène et Alma, sa mystérieuse nouvelle employée. 
A l'extérieur retentissent continuellement des cris de protestation mais, à l'aube, Monteverde commence à voir et entendre d'étranges bruits dans sa maison.

Vidéos de "La Llorona"

Séances de "La Llorona"

Galerie photos "La Llorona" (4)

La Llorona - Photo 1 La Llorona - Photo 2 La Llorona - Photo 3 La Llorona - Photo 4

Avis de la presse

Le Soir
Jayro Bustamante: «La vie est trop courte pour faire juste du divertissement»
Dans «La Llorona», Jayro Bustamante aborde d’un point de vue onirique le génocide d’Indiens mayas au Guatemala dans les années 1980. Lire la suite
Critique : Un véritable film d’horreur social
Très répandue en Amérique centrale et en Amérique latine, la Llorona est une légende qui désigne un fantôme qui pleure à la recherche de ses enfants. Aujourd’hui, ce fantôme pleure les personnes tuées pendant le génocide des Indiens mayas au Guatemala. Alors qu’Enrique, le général responsable du massacre, est acquitté, la Llorona se met à le hanter. Véritable film d’horreur soc... Lire la suite

Avis des blogueurs

Madame fait son Cinema
La Llorona, un puissant thriller de Jayro Bustamante
Troisième volet d’un triptyque commencé en 2015 avec l’envoûtant Ixcanul, Ours d’Argent au 65ème festival du film de Berlin, poursuivi par Temblores, La Llorana se révèle une oeuvre majeure dans la filmographie de Jayro Bustamante. S’inspirant de l’histoire, de la réalité, et de la politique du Guatemala, Jayro Bustamante (Entretien) investit le film de genre. Il adapte dans son récit une légende guatémaltèque et crée un long métrage oscillant entre thriller politique et épouvante tout en... Lire la suite
« C’est la légende d’horreur absolue en Amérique latine » Jayro Bustamante, La Llorona
Fer de lance du cinéma guatémaltèque Jayro Bustamante défrayait la chronique en 2015 avec Ixcanul, ovni venu du Guatemala mêlant habilement réel et fiction. Le film remportera la même année le Grand Prix du meilleur film au Film Fest Gent et L’Ours d’Argent « Prix Alfred Bauer » à la Berlinale. Il représentera également le pays aux … Lire la suite ? Lire la suite

Votre avis

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant de poster
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les Conditions générales de Cinenews.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile.
Afficher plus de commentaires

Autres films à l'affiche...

Noura Rêve - Drame

Noura Rêve

Drame 
29 janvier 2020

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Nos sélections

Concours