"Gone Girl", "Mommy", "Lou!Journal Infime"... Votre Cinereview ! - Actu Cinema

    

Bienvenue dans votre Cinereview hebdomadaire, comme chaque semaine nous allons passer en revue les sorties de la semaine pour vous aider dans votre choix. Laissez tomber la corvée ramassage des feuilles mortes et offrez vous un bon moment de détente cinéma.

On commence avec « Gone Girl ». A première vue un thriller tout ce qu’il y a de plus classique, mais c’est sans compter sur le talent de son réalisateur David Fincher. On va de surprise en surprise et le thriller banal se transforme en satire médiatique ou encore en comédie noire. L’image lisse et superficielle des deux protagonistes s’effiloche tout au long du film, on découvre peu à peu leurs faiblesses. On finit par s’identifier et on a pitié de ces deux pauvres victimes des médias. Film tout en un  à la fois thriller, comédie et satire, « Gone Girl » est de loin le meilleur film du maître Fincher.

« Mommy » est le nouveau film du jeune réalisateur canadien Xavier Dolan. Le Pitch : Une veuve mono-parentale hérite de la garde de son fils, un adolescent impulsif et violent. Au coeur de leurs emportements et difficultés, ils tentent de joindre les deux bouts, notamment grâce à l'aide inattendue de l'énigmatique voisine d'en face, Kyla. Tous les trois, ils retrouvent une forme d'équilibre et, bientôt, d'espoir… Il s’agit d’un des films les plus aboutis de Dolan mais il se laisse toujours emporter par la fougue de sa jeune ce qui donne lieu à des scènes pas tout à fait réfléchies qui déstabilisent le spectateur. En résumé il y a du progrès mais Dolan a encore du boulot…

" Lou ! Journal Infime " c’est l’adaptation cinématographique par Julien Nelle de la célèbre bande dessinée.  Monsieur Nelle était donc attendu au tournant. On peut dire qu’il a réussi son pari, l’esprit de la BD est sauf. On retrouve avec bonheur l’univers coloré de la jeune Lou, ses rêveries d’adolescente et ses rapports avec sa maman immature. La petite bulle qu’elles s’étaient construite va éclater lorsque Lou va rentrer dans les années enivrantes de l'adolescence après un premier baiser et que sa mère va tenter une renaissance amoureuse. Parents et adolescents devraient y trouver leur compte. On regretta toutefois quelques petits kwak niveau interprétation mais qui n’enlève rien à la sympathie du film.

« What if » revient sur la question existentielle, peut-il exister une relation homme/femme purement amicale ou doit-elle nécessairement basculer dans la romance?  C’est l’histoire de Wallace et Chantry, ils se rencontrent à une soirée, Wallace tombe immédiatement sous le charme de Chantry, avant d'apprendre à son grand désarroi qu'elle est déjà en couple. Il se jure alors de l'oublier. Mais à force de rencontres hasardeuses, les deux jeunes gens vont développer une entente fusionnelle…  Daniel Radcliffe et Zoé Kazan sont tout simplement excellents. « What if » même si il ne brille pas par son originalité est un film touchant avec énormément de charme, auquel on a envie de pardonner beaucoup de choses.

« Annabelle » est le film frisson de cette semaine. John Form est certain d'avoir déniché le cadeau de ses rêves pour sa femme Mia, qui attend un enfant. Il s'agit d'une poupée ancienne, très rare, habillée dans une robe de mariée d'un blanc immaculé. Mais Mia, d'abord ravie par son cadeau, va vite déchanter. Une nuit, les membres d'une secte satanique s'introduisent dans leur maison, ils ne se contentent pas de faire couler le sang, ils donnent vie à une créature monstrueuse, pire encore que leurs sinistres méfaits, permettant aux âmes damnées de revenir sur Terre : Annabelle... Tous les ingrédients sont réunis pour vous faire tressaillir du début à la fin. Cette « Annabelle » nous rappelle au « mauvais » souvenir de l’effroyable « Chucky », l’humour en moins.

Dans en tout autre style, notre compatriote Stefan Liberski revient derrière la caméra avec « Tokyo Fiancée ».  Amélie (Pauline Etienne), 20 ans, revient dans le Japon de son enfance. Pour gagner sa vie, elle propose des cours particuliers de français et rencontre Rinri. Leur relation devient intime et Rinri lui fait découvrir un Japon qu’elle ne connaissait pas. Splendide et touchant, « Tokyo fiancée » est l’adaptation cinématographique du roman d’Amelie Nothomb « Ni d’Eve, ni d’Adam ».

On terminera avec un documentaire « Caracaturistes, fantassins de la démocratie ». Stéphanie Valloatto donnent la parole à 12 caricaturistes issus du monde entier. Leur crayon est devenu leur seule et unique arme. A coup de croquis ils dénoncent les régimes totalitaires, les inégalités et ce parfois au péril de leur vie.  Abordé avec une certaine légèreté, « Caracaturistes, fantassins de la démocratie » dresse un constat tranchant sur l’état déplorable de la liberté de la presse dans certains pays.

Du thriller, du drame, du romantisme, de l’épouvante, du docu, du made in Belgium… Le grand magasin du cinéma est ouvert et les rayons débordent !

On se retrouve mercredi prochain pour un nouveau Cinereview. Bonne semaine cinéma !

 

 

Commenter cet article

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant de poster
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les Conditions générales de Cinenews.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile.
Afficher plus de commentaires

Plus d'infos sur les films

Toute l'actualité cinema

L'adorable Baby Yoda fait fondre internet - Actu

L'adorable "Baby Yoda" fait fondre internet

"Baby Yoda", adorable personnage vert de la nouvelle série Disney ancrée dans l'univers Star Wars, a beau être petit, cela ne l'a pas empêché de générer une immense vague de tendresse sur les réseaux sociaux.
Les Meilleurs Super Héros de 2019 - Actu

Les Meilleurs Super Héros de 2019

Au palmarès des grosses sorties de l'année dernière, les super héros tiennent le haut de l'affiche. C'est donc tout naturellement que Cinenews vous a concocté une sélection de nos 5 coups de coeur aux supers pouvoirs.