"300 : Rise of an Empire", "The Grand Budapest Hotel", "A Week-End in Paris"... Votre Cinereview ! - Actu Cinema

   - 

Bienvenue dans votre Cinereview hebdomadaire, comme chaque semaine nous allons passer en revue les sorties de la semaine pour vous aider dans votre choix.  La saison des tapis rouge vient à peine de se terminer mais pas de répit pour le cinéma !

C’est parti avec «300 : Rise of an Empire ».Suite de « 300 », le film nous conte le combat que mène le général  Themistokles face aux perses. Comme d’habitude, les suites ont du mal à égaler le premier volet.  «300 : Rise of an Empire » n’échappe pas à la règle. Même si on y retrouve les ingrédients qui ont fait le succès du premier, un homme manque cruellement à l’appel et cet homme c’est  Zack Snyder le réalisateur, remplacé par Noam Murro. « 300 : Rise of an Empire »  est un peu comme un plat réchauffé qui a trainé quelques jours au frigo, si on adore ça passe tout seul si ce n’est pas le cas, on frôle l’indigestion…

« The Grand Budapest Hotel » est une comédie déjantée voir loufoque qui arrivera sans nul doute à vous débrider.  L’histoire : « Pendant l'entre-deux guerres, le légendaire concierge d'une grand hôtel parisien et son jeune protégé se retrouvent impliqués dans une histoire mêlant le vol d'un tableau de la Renaissance, la bataille pour une énorme fortune familiale, et le lent puis soudain bouleversement qui transforme l'Europe en cette première moitié de XXème siècle. »  D’accord je vous l’accorde, si on s’arrête au synopsis ça n’a pas l’air désopilant et pourtant c’est là que réside toute la force comique, des acteurs aux visages graves qui lâchent  des blagues hilarantes. Wes Anderson dont le style décalé en avait rebuté plus d’uns par le passé a semble-t-il trouvé la clef pour plaire au grand public.

«A Week - End in Paris » cache bien son jeu. Le pitch nous présage un énième film romantique dégoulinant de glucose, voyez plutôt : « Un couple anglais vient à Paris fêter leurs trente ans de mariage.Ils redécouvrent la ville, mais aussi l'humour, la fantaisie, et le plaisir d'être ensemble ». Et bien détrompez vous, les deux protagonistes interprétés magistralement par Lindsay Duncan et Jim Broadbent vont vous emmener sur le chemin des questions existentielles, l’amour existe-t-il encore après 30 ans ou s’agit-il juste d’une habitude ? Avis aux amateurs de prise de tête romantique…

On continue avec un dessin-animé pour adulte par le maitre japonais Hatao Miyazaki.  « The Wind Rises » nous conte l’histoire d’amour entre Nahoko, belle jeune fille au destin tragique et Jiro, ingénieur aéronautique de génie, inventeur de l’avion Zéro, le meilleur avion de guerre du monde… responsable de milliers de morts. Très esthétique, on en prend  plein les yeux mais le film se veut un peu trop larmoyant et a du mal à décoller. Rendons toutefois à César ce qui est à César, Hatao Miyazaki n’a pas perdu toute sa magie, elle s’est juste un peu altérée.

La comédie de la semaine s’appelle « N’importe Qui » et nous vient de France. Rémy Gaillard célèbre pour ses innombrables  impostures a décidé de se lancer dans le  long métrage. Le pitch : « Avec ses potes, Rémi fait n'importe quoi... Pour devenir n'importe qui. Mais Sandra, sa copine, aimerait qu'il devienne quelqu'un. Et il y arrive quand même un peu. » Tout est dit… Gags en cascade et bon moment de rigolade en perspective…

On termine avec les petits en cette période de vacances. « Ma Maman est en Amérique, elle a Rencontré Buffalo Bill » est un dessin animé classique qui nous raconte la vie de Jean 6 ans perturbé par l’absence de sa maman. Drôle et émouvant, ce premier long métrage ne tire pas trop sur la corde sensible. Adapté d’un roman graphique basé sur les souvenirs d’enfance de son auteur, « Ma Maman est en Amérique, elle a Rencontré Buffalo Bill » est une jolie réussite.

 

Cette semaine vous retrouverez également « Viva la Liberta » comédie sur fond de politique italienne menée de main de maître par le réalisateur Robert Ando et un Toni Servillo qui excelle dans son rôle de secrétaire général du parti. « Vampire Academy » qui une nouvelle fois nous contera les aventures de jeunes vampires mais cette fois de façon comique.

 

De l’humour glacé ou du bien lourd, de la poésie ou des molosses en jupette qui se font la guerre, le cinéma a de multiples facettes. Quel sera la votre ?

On se retrouve mercredi prochain pour un nouveau Cinereview. Bonne semaine cinéma !

 

 

 Avis

 Plus d'infos sur les films

 Toute l'actualité cinema

Fresh Festivals : les meilleurs festivals sans bouger de chez toi - Actu
Actu

Fresh Festivals : les meilleurs festivals sans bouger de chez toi

A partir du mercredi 26 juin, la chaîne Pickx+ diffusera l'émission Fresh Festivals. Durant tout l'été, Shauna Dewit, Queeny et Krego proposeront un rendez-vous hebdomadaire pour vivre le meilleur des festivals belges. De Graspop aux Ardentes, en passant par Werchter, il y en aura pour tous les goût... Lire la suite...
Adil & Bilall : maîtres de l'Action dans Bad Boys: Ride or Die - Actu
Actu

Adil & Bilall : maîtres de l'Action dans Bad Boys: Ride or Die

Dans les quatre films de la saga Bad Boys, les anciens "mauvais garçons" Mike et Marcus protègent la ville de Miami contre la pègre criminelle. Ou ils y sèment un sacré chaos, tout dépend de votre point de vue. Dans Bad Boys: Ride or Die, le duo revient en action, mais cette fois, ils sont eux-mêmes... Lire la suite...
Emily in Paris : ce que l'on sait sur la saison 4! - Actu
Actu

Emily in Paris : ce que l'on sait sur la saison 4!

Il est temps pour Emily Cooper de mettre à jour son application d'apprentissage des langues, car notre Américaine préférée à Paris se dirige vers quelques nouvelles destinations européennes dans "Emily in Paris" saison 4. Elle le fera en deux parties, qui sortiront en août et en septembre.    Lire la suite sur Streamnews

Newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter: