Mostra de Venise 2021 : une première journée bien chargée entre Almodovar et Jane Campion - Actu Cinema

   - 
Mostra de Venise 2021 : une première journée bien chargée entre Almodovar et Jane Campion

La Mostra de Venise a bien eu lieu en 2020, le manque n’était donc pas aussi grand que ce qu’il a pu être pour Cannes. Mais qu’on se le dise, c’est toujours un énorme plaisir d’être de retour sur le Lido, de profiter de l’ambiance, du beau temps, d’une super programmation ainsi que de la délicieuse cuisine italienne.

Le premier jour est rarement très calme. Il y a souvent déjà beaucoup de films à voir, il faut écrire, manger parfois aussi quand on a 2 minutes. Bref, on est directement dans le bain.

Débuter un festival avec le nouveau film d’un réalisateur attitré comme Pedro Almodovar, il y a pire. MADRES PARALELAS avait l’honneur d’ouvrir cette 78e Mostra de Venise. Vous pouvez aller lire notre critique complète du film ici mais sachez tout de même qu’il s’agit d’un magnifique projet porté par deux grandes actrices : une confirmée, Penélope Cruz, et une révélation, la jeune Milena Smit. Ce n’est pas le film d’Almodovar que les gens aimeront le plus facilement mais il tend à être vu tant il est plus riche et plus profond qu’en apparence.

Le film d’ouverture de la section Orrizonti était LES PROMESSES. Le film raconte les arcanes de la politique locale ou comment une maire en fin de carrière va tenter de rénover un quartier insalubre mais une possible nomination en tant que ministre va mettre son engagement politique et ses amitiés à rudes épreuves. Isabelle Huppert livre une prestation plutôt correcte mais c’est Reda Kated qui démontre une fois encore qu’il est l’un des meilleurs comédiens français de sa génération. Le thriller politique est assez bien ficelé et entrainant et promet aux spectateurs de passer un moment haletant.

Après cette excellente mise en bouche a eu lieu la conférence de presse d’ouverture, en présence des différents jurys dont notre Virginie Efira nationale, membre du jury de la compétition officielle, présidé par le coréen Bong Joon-Ho. Ils seront épaulés dans leur tâche par Chloé Zhao (qui avait remporté le Lion d’Or l’an dernier avec le magnifique NOMADLAND), Cynthia Erivo, Sarah Gadon, Saverio Costanzo et Alexander Nanau. Tous ne cachaient pas leur plaisir d’être là et de pouvoir à nouveau découvrir des films en salle après cette année difficile.

Place ensuite au second film du jour, présent dans la sélection parallèle des Giornate degli autori. MADELEINE COLLINS est une production franco-belge dont la tête d’affiche est Virginie Efira justement. Le film raconte l’histoire de Judith qui semble mener une double vie, entre celle avec sa famille et ses enfants déjà ados et celle avec son amant et leur fille en bas âge. Il va sans dire que cette situation n’est pas tenable, d’autant plus qu’elle est évidemment plus complexe qu’elle n’en a l’air. Virginie Efira fait sensation comme à son habitude et s’affirme de rôle en rôle.

On continue avec une, fois n’est pas coutume, une série. Enfin, les 2 premiers épisodes en tout cas car, pour les 3 suivants, c’est au programme de la semaine prochaine. Il s’agit de SCENES FROM A MARRIAGE, série estampillée HBO et remake de la mini-série du même nom réalisée dans les années 70 par Ingmar Bergman. On suit un couple, interprété par Jessica Chastain et Oscar Isaac, dans sa vie quotidienne. La série s’interroge sur ce qu’est la vie en couple, sur les apparences, l’ouverture ou encore la vie de couple parfaite. Ces deux premiers épisodes sont très prometteurs et laissent augurer une suite d’un niveau aussi bon. Chastain et Isaac sont fabuleux, sans aucune fausse note. Cela fait particulièrement plaisir dans le cas de Chastain qui, après des débuts tonitruants, avec cumulé les mauvais choix par la suite. Ici, elle est au sommet, tout simplement.

Enfin, la journée s’est terminée par le très attendu THE POWER OF THE DOG de Jane Campion. Douze ans après BRIGHT STAR, la réalisatrice néo-zélandaise revient avec un film produit par Netflix et dans lequel on retrouve Benedict Cumberbatch, Kirsten Dunst et Jesse Plemmons. Ce drame sur fond de western est adapté du roman de Thomas Savage et raconte l’histoire de deux frères qui dirigent le ranch familial. Leurs vies vont changer le jour où l’un d’eux se marie et emménage dans le ranch avec son fils, garçon à qui s’est déjà pris le pire des frères. Campion signe un film qu’il faut apprivoiser. Cela peut prendre du temps pour rentrer dedans, notamment à cause du fait qu’il s’agisse d’un slowburn mais pas que. Il y a pas mal d’histoires qui sont liées aux quatre personnages principaux et ce n’est pas toujours facile pour Campion de tout bien articuler. Une fois cette étape passée, on peut véritablement rentrer dans le film, qui grandit petit à petit en chacun. La photographie somptueuse et la musique envoutante de Jonny Greenwood complètent le travail effectué par Campion ainsi que ses 4 comédiens, les trois cités plus haut ainsi que Kodi Smitt-McPhee qui est saisissant.

Il est clair qu’il ne faudra pas louper THE POWER OF THE DOG à sa sortie sur Netflix ou un peu avant s’il a l’honneur de sortir dans nos salles.

© photo Shutterstock

 

 Avis

 Plus d'infos sur le film

Scenes from a Marriage - Drame
1

Scenes from a Marriage

Drame | 1 saison(s)  | 5 épisode(s)
2021
De : Hagai LeviAvec : Oscar Isaac, Jessica Chastain, Jessica ChastainLa série, adaptée du film icônique éponyme, réexamine la représentation emblématique de l'amour, de la haine, du désir, de la monogamie, du mariage et du divorce de l'original à travers l'objectif d'un couple américain contemporain, joué par Oscar Isaac et Jessica Chastain.

 Toute l'actualité cinema

Madres Paralelas

Madres Paralelas

Drame  De : Pedro Almodóvar Avec : Penélope Cruz, Aitana Sánchez-Gijón, Milena Smit Deux femmes, Janis et Ana, se rencontrent dans une chambre d'hôpital sur le point d'accoucher. Elles sont toutes les deux célibataires et sont tombées enceintes par accident. Janis, d'âge mûr, n'a aucun regret et durant les heures qui précèdent l'accouchement, elle est folle de joie. Ana en... Lire la suite...

Newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter: