Brimstone de Martin Koolhoven, Le Western au féminin - Critique Cinema

    

* * * * * 

Fin XIXème, dans les grandes plaines de l’Ouest américain, Liz, jeune femme muette d’une vingtaine d’année mène une existence paisible auprès de son mari et ses deux enfants. L’arrivée d’un sombre révérend dans la paroisse va bouleverser cette vie tranquille. Liz devra fuir face à cet être impitoyable qui la pourchasse depuis l’enfance…

Avec Brimstone, le scénariste et réalisateur néerlandais Martin Koolhoven (Winter in Wartime), renouvelle le genre du western façon thriller, en épousant le point de vue d’une femme. Sélectionné à la Mostra de Venise, le film relate l’histoire de la lutte d’une femme pour elle-même et les siens, à une époque où la condition féminine laissait tant à désirer. Au-delà, c’est aussi la chasse incessante d’un personnage terrifiant incarné par le pasteur qui donne une atmosphère angoissante au récit.

Le film est un grand flash-back, construit selon différents chapitres bibliques - Apocalypse, Exode, Genèse, châtiment - constituant divers épisodes choisis dans la vie de cette femme sans qu’ils ne soient chronologiques. Ce récit est filmé de manière classique avec une superbe photographie signée Rogier Stoffers, qui excelle dans l'art de filmer l'immensité des paysages.

L’histoire est celle de Liz, magnifiquement interprété par Dakota Fanning dont le visage illumine cet univers sombre et impitoyable. L’envoûtant Guy Pearce se fond dans l’ombre en incarnant un révérend radical, adepte de la religion calviniste qui a soif de vengeance comme on le comprendra bien vite. Joanna jeune quant à elle, est interprétée par Emilia Jones, superbe jeune fille qui va apprendre la vie plus vite qu’il ne le faudrait.

Brimstone est une production européenne qui a l'ambition hollywoodienne des grandes épopées. Située en Amérique, cette saga réalisée en anglais situe son action parmi des immigrés néerlandais aux ordres d'un pasteur qui prône la religion calviniste, ancrant le récit dans des préoccupations typiquement néerlandaises.

Le film est un magnifique destin de femme, certes très dur, mais tous les moments difficiles sont justifiés d'autant plus que les conditions de vie des femmes de l'époque n'étaient pas tendres. Il montre une certaine perversion de la parole de Dieu, discours d'une fiction qui résonne drôlement en ces temps où elle est plus que jamais d'actualité. ?


Stéphanie Lannoy a son propre site
https://madamefaitsoncinema.be/

Commenter cet article

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant de poster
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les Conditions générales de Cinenews.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile.
Afficher plus de commentaires

Plus d'infos sur le film

Toute l'actualité cinema

Ce soir à la TV : Big Mamma de Père en Fils - Actu

Ce soir à la TV : Big Mamma de Père en Fils

Terminez votre semaine dans la bonne humeur avec les suites des aventures de Big Mamma. L'agent du FBI Malcom Turner enfile à nouveau son costume de Big Mamma mais cette fois-ci il n'est plus seul... Ce soir à 20h sur Club RTL.
Ce soir à la TV : Taxi 3 - Actu

Ce soir à la TV : Taxi 3

Les aventures de nos marseillais fous de bolides continuent. Après Paris, ils se retrouvent à la montagne à Tignes ! Ça risque d'être explosif, ce soir à 21h05 sur TF1.
Ce soir à la TV : Le Livre de la Jungle - Actu

Ce soir à la TV : Le Livre de la Jungle

Qui n'a pas rêvé lorsqu'il était enfant d'être un ami de Mowgli pour se balader librement da liane en liane dans la jungle ? L'histoire qu'on vous a tant contée durant toute votre enfance a eu droit à sa version cinématographique. Retrouvez Mowgli le peit garçon élévé par les animaux sauvages ce... Lire la suite...
Reef Break, la nouvelle série de M6 qui fleure bon le sable chaud - Actu

"Reef Break", la nouvelle série de M6 qui fleure bon le sable chaud

Du surf, du soleil, du sable fin, du sexe et des intrigues légères : M6 lance vendredi "Reef Break", la première série américaine commandée par la chaîne française, avec pour tête d'affiche Poppy Montgomery, star de "FBI: Portés disparus" et "Unforgettable".