Naomi Watts et Jake Gyllenhaal lancent le Festival de Toronto - Actu Cinema

    

Des stars hollywoodiennes et un réalisateur canadien pour lancer sa 40e édition: le Festival du film de Toronto, passage obligé avant les Oscars, s'est ouvert jeudi avec "Demolition" de Jean-Marc Vallée, ou la dérive d'un homme après un deuil, avec Jake Gyllenhaal et Naomi Watts. 

Présenté en avant-première mondiale, ce film du réalisateur de "Dallas Buyers Club" raconte l'histoire de Davis Mitchell, joué par l'Américain Jake Gyllenhaal ("Brokeback Mountain", "Prisoners"). Brillant cadre dans une banque d'investissement, il est pris dans la tourmente après la mort de sa femme. Il va être amené peu à peu à la guérison après une rencontre impromptue avec une femme (Naomi Watts). "Avec ce film, que j'ai aimé et dont je suis fier, c'est que ce n'est pas seulement la recherche d'un personnage, ça a aussi été parfois celle d'un acteur", a déclaré Jake Gyllenhaal en arrivant sur le tapis rouge. "J'ai aussi aimé le fait que la douleur soit représentée d'une façon très différente de ce que les films ont tendance à montrer d'habitude", a ajouté le comédien de 34 ans, vêtu d'un costume sombre, aux côtés de Naomi Watts en robe Balmain à froufrous. "Jake était la bonne personne pour ce film", a souligné de son côté Jean-Marc Vallée, pour qui l'acteur est "très spontané" et "toujours intéressant". Habitué de Toronto, où il a été révélé en 2006 avec "Crazy", et où il a présenté l'an dernier "Wild" avec Reese Witherspoon, Jean-Marc Vallée explore dans ses films les thèmes de l'errance physique ou émotionnelle et de la rédemption. C'était le cas notamment dans "Dallas Buyers Club", qui a valu à Matthew McConaughey l'Oscar du meilleur acteur en 2014 pour son interprétation d'un cowboy atteint du sida, et à Jared Leto celui du meilleur second rôle.

Naomi Watts défendra pendant le festival un autre film, "About Ray", sur le combat d'une jeune adolescente pour devenir un homme, avec aussi Susan Sarandon et Elle Fanning.

De nombreux acteurs fouleront le tapis rouge du festival, rêvant peut-être déjà d'Oscars. Parmi eux, Matt Damon et Jessica Chastain seront là vendredi pour "The Martian", le nouveau film très attendu de Ridley Scott, qui retrace la survie d'un astronaute piégé sur Mars après une évacuation d'urgence l'ayant laissé pour mort.

Couronnée cette année par un Oscar dans "Still Alice", Julianne Moore présentera "Freeheld", où elle interprète une policière atteinte d'un cancer et cherchant à faire reconnaître des droits à sa partenaire (Ellen Page). Elle sera aussi à l'affiche de "Maggie's Plan" de Rebecca Miller. (Belga / Belga)

Commenter cet article

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant de poster
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les Conditions générales de Cinenews.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile.
Afficher plus de commentaires

Plus d'infos sur les films

Toute l'actualité cinema

3615 Monique ou la naissance du Minitel rose ! - Actu

3615 Monique ou la naissance du Minitel rose !

Dans les années 80 un drôle d'objet a fait son entrée dans les foyers français. Composé d'un écran et d'un clavier, cette invention bleu blanc rouge donnait accès à une multitude de services pratiques et informatiques par le biais du réseau téléphonique. Lire la suite...