Infos

  • 14 octobre 2020
  • 89 minutes
  • Iran, France, Allemagne (2019)

Synopsis

Iran, de nos jours. Maryam, 22 ans, tue accidentellement son mari Nasser, 65 ans. Elle est condamnée à mort. La seule personne qui puisse la sauver est Mona, la fille de Nasser. Il suffirait que Mona accepte de pardonner Maryam en direct devant des millions de spectateurs, lors d'une émission de téléréalité. En Iran cette émission existe, elle a inspiré cette fiction.

Vidéos de "Yalda, la Nuit du Pardon"

Séances de "Yalda, la Nuit du Pardon"

Galerie photos "Yalda, la Nuit du Pardon" (4)

Yalda, la Nuit du Pardon - Photo 1 Yalda, la Nuit du Pardon - Photo 2 Yalda, la Nuit du Pardon - Photo 3 Yalda, la Nuit du Pardon - Photo 4

Avis de la presse

Le Soir
«Hope», «Yalda»…: les sorties cinéma à ne pas manquer cette semaine (vidéos)
Les bandes annonces et nos critiques. Lire la suite
Critique : Un drame percutant
Iran, de nos jours. Maryam, 22ans, tue accidentellement son mari Nasser, 65 ans. Elle est condamnée à mort… La seule personne qui puisse la sauver est Mona, la fille de Nasser. Il suffirait que Mona accepte de pardonner Maryam en direct devant des millions de spectateurs lors d’une émission de téléréalité qui se substitue à la justice. S’appuyant sur des faits réels, Massoud Bakhshi, issu du do... Lire la suite
La Libre
Quand une émission de télé-réalité décide si oui ou non une jeune fille sera exécutée
Maryam (Sadaf Asgari), 22 ans, a été condamnée à mort pour le meurtre de son mari, un riche entrepreneur de Téhéran de 43 ans son aîné dont elle attendait un enfant. La jeune fille affirme avec conviction qu’il s’agissait d’un terrible accident. Et que, si elle a fui en courant sans appeler l’ambulance, c’est qu’elle pensait l’homme déjà mort, alors qu’il a encore agonisé durant 40 minutes… Sa seule chance de ne pas être exécutée est d’obtenir le pardon de la fille de la victime, son ancienne... Lire la suite

Avis des blogueurs

Madame fait son Cinema
Yalda, la nuit du pardon, un thriller choc de Massoud Bakshsi
Massoud Bakshsi frappe fort avec ce film de procès qui prend place au sein d’une chaîne de télévision iranienne, dans une émission de téléréalité nommée « Le plaisir du pardon ». On peine à croire que celle-ci s’inspire du réel puisqu’elle met en scène la grâce (ou non) d’un condamné à mort par la partie adverse. Le film … Lire la suite ? Lire la suite

Votre avis

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant de poster
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les Conditions générales de Cinenews.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile.
Afficher plus de commentaires

Autres films à l'affiche...

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Bandes-annonces

Nos sélections

Concours