Infos

  • 18 décembre 2019
  • 122 minutes
  • Norvège, Suède (2019)
  • Norvégien

Synopsis

Novembre 1999. Trond, âgé de 67 ans, vit dans la nouvelle solitude et a hâte de passer le réveillon du Nouvel An 2000 seul. Alors que l'hiver arrive, il découvre qu'il a un voisin, un homme que Trond connaissait déjà en 1948, l'été où il avait 15 ans, et l'été, le père de Trond le préparait à supporter le fardeau de sa trahison et de sa disparition à venir. Et aussi l'été, Trond grandissait et sentait l'odeur d'une femme qu'il désirait ardemment. La même femme que le père de Trond se préparait à passer sa vie.

Vidéos de "Out Stealing Horses"

Galerie photos "Out Stealing Horses" (4)

Out Stealing Horses - Photo 1 Out Stealing Horses - Photo 2 Out Stealing Horses - Photo 3 Out Stealing Horses - Photo 4

Avis de la presse

Le Soir
«Out stealing horses», un drame intimiste plein de poésie
Le treizième long-métrage du Norvégien Hans Petter Moland est adapté d’un best-seller. Lire la suite
Critique : Simple, touchant et joliment humain
Novembre 1999. Trond a 67ans et il s’est volontairement retiré du monde, vivant désormais dans une cabane en Norvège. Alors que l’hiver arrive, il croise son voisin. Ilsait qu’il l’a déjà rencontré. C’était lors de l’été 1948, qu’il a passé avec son père avant que celui-ci ne disparaisse à jamais. Pour son treizième long-métrage, le Norvégien Hans Petter Moland n’a pas fait dan... Lire la suite
Focus Vif
Out Stealing Horses
Jamais là où on l'attend, le sexagénaire norvégien Hans Petter Moland aura sorti deux films en 2019. Le premier, Cold Pursuit, remake hollywoodien de son propre In Order of Disappearance, offrait un mélange relativement efficace d'ultraviolence et d'humour déjanté dans le sillage rageur d'un Liam Neeson déterminé en paternel assoiffé de justice. Le second, Out Stealing Horses, le voit aujourd'hui renouer avec une corde résolument plus sensible de son bagage créatif. Adaptation d'un best-seller... Lire la suite
La Libre
Avec "Out Stealing Horses", Hans Petter Moland et son fidèle Stella Skarsgård changent de registre
Hans Petter Moland surprend avec Out Stealing Horses. Il y a cinq ans, il faisait dans le polar parodique avec In Order of Disappearance ( Refroidis ), dont il signait également, en février dernier, le décevant remake américain Cold Pursuit (Sang froid). S’il retrouve pour la cinquième fois son acteur fétiche, le Suédois Stellan Skarsgård, le cinéaste norvégien change en effet ici complètement de registre. Bye bye le second degré, l’ironie et l’humour à froid. Avec cette adaptation de Pas... Lire la suite

Avis des blogueurs

Votre avis

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant de poster
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les Conditions générales de Cinenews.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile.
Afficher plus de commentaires

Autres films à l'affiche...

Burden - Drame

Burden

Drame 
Eté 85 - Drame

Eté 85

Drame 

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Bandes-annonces

Nos sélections

Concours