Infos

  • The Curse Of La Llorona
  • 17 avril 2019
  • 93 minutes
  • Etats-Unis (2018)
  • Anglais

Synopsis

La Dame Blanche. Spectre terrifiant, pris en étau entre le paradis et l'enfer, piégé par un terrible destin dont elle est elle-même l'artisan. La seule évocation de son nom sème la terreur dans le monde depuis des siècles. Quand elle était en vie, elle a noyé ses enfants dans un accès de folle jalousie, puis, dévastée par le chagrin, elle s'est jetée dans le fleuve déchaîné. 
Désormais, ses larmes sont devenues éternelles. Elles sont même mortelles et tous ceux qui entendent ses appels sinistres la nuit sont maudits. Tapie dans l'ombre, la Dame Blanche s'attaque aux enfants, cherchant désespérément à remplacer les siens. Au fil des siècles, elle est devenue de plus en plus prédatrice... et ses méthodes de plus en plus terrifiantes. 
Los Angeles, années 1970. La Dame Blanche hante la nuit... et les enfants. 
Ignorant les avertissements d'une mère soupçonnée de violence sur mineurs, une assistante sociale et ses enfants sont projetés dans un monde surnaturel des plus effrayants. Pour espérer survivre à la fureur mortelle de la Dame Blanche, leur seul recours est un prêtre désabusé et ses pratiques mystiques destinées à repousser les forces du mal... à la frontière où la peur et la foi se rencontrent... 
Méfiez-vous de ses pleurs glaçants... Elle est prête à tout pour vous entraîner vers les ténèbres. Car sa douleur ne connaît pas de répit - son âme tourmentée n'a pas droit au repos. Et il n'existe aucun moyen d'échapper à la malédiction de la Dame Blanche.

Vidéos de "La Malédiction de la Dame Blanche"

Séances de "La Malédiction de la Dame Blanche"

Galerie photos "La Malédiction de la Dame Blanche" (4)

La Malédiction de la Dame Blanche - Photo 1 La Malédiction de la Dame Blanche - Photo 2 La Malédiction de la Dame Blanche - Photo 3 La Malédiction de la Dame Blanche - Photo 4

Avis de la presse

Le Soir
Critique : La malédiction de la dame blanche: du réchauffé!
Assistante sociale à L.A., Anna élève seule ses deux enfants. Croyant intervenir dans un cas de maltraitance, elle est victime avec eux d’une malédiction dont l’origine remonte au XVIIe siècle. Celle de la Llorona, «la mariée qui pleure». Mais un prêtre défroqué semble à même de l’aider… Elle tourne, la p’tite entreprise de James Wan! Voilà un bail que le réalisateur d’ ... Lire la suite

Votre avis

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant de poster
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les Conditions générales de Cinenews.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile.
Afficher plus de commentaires

"La Malédiction de la Dame Blanche" a été sélectionné dans...

Autres films à l'affiche...

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Nos sélections

Concours