Infos

Synopsis

rançois est un passionné du Tour de France. 
Licencié par son patron et quitté par sa femme, il part faire la Grande Boucle avec un jour d'avance sur les pros. D'abord seul, il est vite rejoint par d'autres, inspirés par son défi. Les obstacles sont nombreux mais la rumeur de son exploit se répand. Les médias s'enflamment, les passants l'acclament, le Maillot Jaune du Tour enrage. François doit être stoppé !

Vidéos de "La grande boucle"

Galerie photos "La grande boucle" (11)

La grande boucle - Photo 1 La grande boucle - Photo 2 La grande boucle - Photo 3 La grande boucle - Photo 4 +6La grande boucle - Photo 5 La grande boucle - Photo 6 La grande boucle - Photo 7 La grande boucle - Photo 8 La grande boucle - Photo 9 La grande boucle - Photo 10 La grande boucle - Photo 11

Avis des spectateurs

  • Un film inégal et en manque de dopant
    Les films de sport se suivent et ne se ressemblent pas! Après les deux bonnes surprises de "Je suis supporter du Standard" et surtout des "Reines du ring", "La grande Boucle déçoit un peu malgré tout son potentiel. La Grande Boucle, c'est tout de même, le premier film à pouvoir filmer le Tour de France d'aussi près et servi par un casting emmené par un Clovis Cornillac assez convaincant (ce qui n'est pas toujours son cas, mais ici avec plus de 5000kms d'entraînement dans le jambes, l'acteur s'est donné) et surtout des Bouli Lanners et Bruno Lochet toujours excellent. Le film de Laurent Tuel se révèle finalement parfois poussif et lourd, parfois caricatural avec surtout une grosse erreur de casting: Ary Abittan qui une nouvelle fois nous ressort son numéro d'Aldo Maccione du pauvre dans le rôle du potentiel futur maillot jaune. Agaçant tout comme Elodie Bouchez et la confrontation entre l'ancienne garde du journalisme sportif (Nelson Monfort assez jubilatoire dans l'autodérision) et la jeune génération qui reste convenu et sans saveur. Quant au scénario, lui aussi est assez mince et manque de mordant (pour ne pas dire de dopant) . Mais ce qui dérange le plus, au final, c'est la présence d'innombrables marques de tout et de rien qui font de ce film un pur produit de placement, de marketing. Reste une galerie de personnages attachants, de nombreux clins d’œil, quelques parties de rire, une superbe mise en images donnant à voir le Tour de France comme on ne l'a jamais vu à travers ses étapes qui sont autant de voyages, quelques guests et un bel hommage à tous ceux (de la patrouille de France aux suiveurs en passant par les cyclos... ) qui font de cet événement annuel une réussite depuis cent éditions. Le tout sur une musique très western et très réussie d'André Manoukian portant le film à défaut de le propulser et de lui faire endosser le maillot jaune. Une petite déception donc mais un honnête divertissement quand même, à voir pour les amoureux de la petite reine comme pour les admirateurs d'épopées humaines. (A. S.)

  • Votre avis

    Toute l'actualité sur "La grande boucle"

    The Bling Ring, After Earth, Kon-Tiki... Votre Cinereview ! - Actu

    "The Bling Ring", "After Earth", "Kon-Tiki"... Votre Cinereview !

    Oyé oyé, cinéphiles ! Le mercredi est arrivé ! Et qui dit mercredi dit nouveaux films dans vos cinémas. Devant l'arrivage massif des nouveautés de la semaine, Cinenews vous propose un récapitulatif afin de vous faciliter la tâche. C'est le Cinereview et c'est maintenant !

    Autres films à l'affiche...

    Liens commerciaux

    Newsletter

    Inscrivez-vous à notre newsletter:

    Bandes-annonces

    Nos sélections

    Nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En continuant à utiliser notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Tous les détails sur la façon dont nous utilisons les cookies