L'Apollonide - souvenirs de la maison close - Chronique Cinema

 
Les bordels d'aujourd'hui me semblent êtres des endroits bien tristes, au passage du 19ième vers le 20ième siècle, certaines dames y mettaient d'avantage de leur coeurs. C'est en tout cas ce qui ressort de 'L'Apollonide', un film très Français qui aborde une 'maison close' ou encore un bordel de standing. Mieux encore, la prostitution était considérée comme une belle matière pour les jeunes filles de certaines classes. Bertrand Bonello, réalisateur du film avait là une opportunité d'étudier la société de l'époque de manière approfondie, malheureusement, cela ne l'a pas intéressé. Il s'enfonce dans d'interminables discussions littéraires sur la sexualité et le pouvoir, sans creuser un peu plus loin. Il offre un grand film ennuyeux, un drame lent et prétentieux qui n'arrive même pas à vous faire compatir avec une prostituée qui se voit mutilée... affublée d'un sourire de Jokern, et peurt sous le nom de 'Celle qui rit'. 'L'Apollonide - Souvenirs de la maison close' commence par le soupir d'une prostituée qui se plaint d'être fatiguée. Ne vous attendez pas à mettre longtemps avant de lâcher ce même soupir concernant le film. (RN)
 

 Avis

 Toute l'actualité cinema

Steven Spielberg livre son interprétation de West Side Story - Actu
Actu

Steven Spielberg livre son interprétation de West Side Story

Le réalisateur Oscarisé, habitué des productions à grand spectacle, exauce un vieux rêve en mettant en scène un nouveau film basé sur la comédie musicale de 1958. Un délice visuel qui remet au goût du jour cette histoire d'amour intemporelle rendue populaire dans les années soixante. A découvrir en... Lire la suite...
L'Apollonide - souvenirs de la maison close

L'Apollonide (Souvenirs de la maison close)

Drame  De : Bertrand Bonello Avec : Adèle Haenel, Hafsia Herzi, Jasmine Trinca A l'aube du XXème siècle, dans une maison close à Paris, une prostituée a le visage marqué d'une cicatrice qui lui dessine un sourire tragique. Autour de la femme qui rit, la vie des autres filles s'organise, leurs rivalités, leurs craintes, leurs joies, leurs douleurs... Du monde extérieur, on ne... Lire la suite...

Newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter: