300: La naissance d'un Empire - Chronique Cinema

   - 

‘We are Sparta!’: voilà une petite phrase qui nous est restée en tête bien des semaines après avoir vu 300.

Même si côté scénario, cette adaptation cinéma d'un roman graphique de Frank Miller signée Zack Snyder se perdait régulièrement – oscillant entre xénophobie dissimulée et homophobie latente – les effets cgi expressionistes fabuleux et les prestations d'acteurs exagérées fonctionnaient à fond, comme l'ont prouvé les nombreuses parodies et copies qui ont suivi.

Cette suite se concentre sur l'histoire du combat sur terre et sur mer mené par le général grec Themistokles face aux Perses. Malheureusement, l'absence de Snyder dans le siège du réalisateur - il est bien trop occupé ces derniers temps par un autre homme à cape - se fait rapidement douloureusement ressentir. Son remplaçant, Noam Murro, un génie de la pub à qui on doit déjà la production indépendante ‘Smart People’, ne possède pas la main ferme du réalisateur des Watchmen.

La succession de séquences d'actions ne dépasse du coup jamais le niveau d'une pâle réplique. Et c'est bien dommage, vu que le scénario est nettement plus intelligent que celui de l'original. Voici donc l'illustration parfaite du fait que l'on est généralement responsable de la création de notre pire ennemi.

 

 Avis

 Toute l'actualité cinema

300 : Rise of an Empire

300 : La Naissance d'un empire

Action, Drame  De : Noam Murro Avec : Eva Green, Rodrigo Santoro, Sullivan Stapleton,... En l'an 490 avant J.C., les troupes athéniennes doivent contrer les attaques de l'empire Perse. Une grande bataille se prépare. Non loin d'Athènes, à 42 km au nord, Marathon est l'un des derniers remparts protégeant la grande Athènes. Les Perses sont nombreux, beaucoup plus nombreux que les... Lire la suite...

Newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter: