Profession du père : l'amour familial, pour le meilleur et pour le pire - Actu Cinema

    
Actu
Profession du père : l'amour familial, pour le meilleur et pour le pire

Après Les Émotifs Anonymes et Une famille à louer, Jean-Pierre Améris retrouve pour une troisième fois Benoit Poelvoorde avec Profession du Père, un drame poignant basé sur le roman autobiographique de Sorj Chalandon.

Emile, 12 ans, vit dans une ville de province dans les années 1960, aux côtés de sa mère et de son père. Ce dernier est un héros pour le garçon. Il a été à tour à tour était chanteur, footballeur, professeur de judo, parachutiste, espion, pasteur d'une Église pentecôtiste américaine et conseiller personnel du général de Gaulle. Et ce père va lui confier des missions dangereuses pour sauver l'Algérie, comme tuer le général.

Comme à son habitude, Benoît Poelvoorde livre une prestation impeccable, mais c’est sans aucun doute celle Jules Lefebvre qui illumine le film. En effet, il interprète le rôle du petit garçon prêt à tout pour être aimé par son père avec une justesse désarmante.

Une ode tragique et comique sur la famille, à découvrir dès le 28 juillet au cinéma.

© Photo Caroline Bottaro

Commenter cet article

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant de poster
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les Conditions générales de Cinenews.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile.
Afficher plus de commentaires

Plus d'infos sur le film

Toute l'actualité cinema