Stillwater (Cannes 2021) - Actu Cinema

   - 
Stillwater (Cannes 2021)

Après le grand succès de SPOTLIGHT, Tom McCarthy s’est fait assez discret. Il est passé en télé et a réalisé un film pour Disney+. Voici qu’il revient véritablement sur le devant de la scène avec STILLWATER, un drame avec Matt Damon présenté hors-compétition au festival de Cannes.

STILLWATER met en scène un foreur de pétrole, interprété par Matt Damon, qui débarque à Marseille du fin fond de l’Oklahoma. Il vient pour soutenir sa fille (qu’il connait à peine), mais qui purge une peine de prison, accusée d’un crime qu’elle nie avoir commis. Confronté au barrage de la langue, aux différences culturelles et à un système juridique complexe, Bill met un point d’honneur à innocenter sa fille. Au cours de ce cheminement intime, il va se lier d’amitié avec une jeune femme du coin et sa petite fille tout en développant une conscience élargie de son appartenance au monde.

Très honnêtement, on ne peut pas dire que STILLWATER était un projet qui suscitait énormément d’enthousiasme. Matt Damon dans un thriller à Marseille, ça sentait un peu le sapin, le sous TAKEN (et c’est dire). Le scénario a été écrit par Thomas Bidegain et son fidèle acolyte Noé Debré. C’est la touche qui rassure un peu plus, les deux hommes ayant signés quelques scénarios de grande qualité et finalement, ça va. On s’attendait à bien pire.

STILLWATER est un thriller plus touchant et moins nerveux qu’imaginé. On n’est pas dans de l’action brute comme Liam Neeson fait beaucoup ni même dans du sous Bourne. C’est un peu plus fin que ça et tant mieux. Évidemment, l’enjeu principal est que Bill va essayer de faire sortir sa fille de prison. C’est le côté thriller du film. Mais finalement, la partie la plus intéressante, c’est le cheminement personnel de Bill. Le fait que ce soit un type très bourru, très américain (un cliché ambulant) qui va devoir s’acclimater à la vie marseillaise au moment où il décide de creuser une nouvelle piste pour disculper sa fille.

Cela fait un moment que l’on n’avait pas vu un Matt Damon dans un aussi bon rôle. Bon, ce n’est pas le rôle de sa vie mais il montre ici d’autres palettes de son jeu. Il incarne ce gars du fin fond de l’Oklahoma de façon très convaincante, avec un jeu très fermé, dans la non communication. Cela reste expressif malgré tout mais c’est surprenant de sa part. A ses côtés, Camille Cottin est au top comme toujours, Abigail Breslin se donne à fond mais la vraie surprise, c’est la petite Lilou Siauvaud qui incarne Maya.

Au final, s’il n’est pas un grand film non plus, STILLWATER est tout de même une œuvre plutôt réussie, qui parvient à surprendre et toucher. Matt Damon sort quelque peu de sa zone de sécurité. Ce n’est pas mémorable et ne restera pas dans les annales mais c’est suffisamment bien fait que pour passer un bon moment.

 

 Avis

 Toute l'actualité cinema

Le cinéma comme excutoire pour Yang Yonghi - Actu
Actu

Le cinéma comme excutoire pour Yang Yonghi

La cinéaste Yang Yonghi n'avait que six ans lorsque son frère aîné a quitté le Japon pour la Corée du Nord. Il faisait partie des étudiants offerts par des familles coréennes pour le 60e anniversaire du dirigeant Kim Il Sung. Lire la suite...
Stillwater

Stillwater

Thriller, Drame  De : Tom McCarthy Avec : Matt Damon, Abigail Breslin, Camille Cottin Stillwater met en scène un foreur de pétrole, interprété par Matt Damon, qui débarque à Marseille du fin fond de l'Oklahoma, pour soutenir sa fille qu'il connait à peine mais qui purge une peine de prison, accusée d'un crime qu'elle nie avoir commis. Confronté au barrage de la langue, aux... Lire la suite...

Newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter: