Benedetta (Cannes 2021) - Actu Cinema

    
Actu
Benedetta (Cannes 2021)

Le voici enfin, le tant attendu nouveau film de Paul Verhoeven. C’est presque une arlésienne tant il a fallu du temps pour parvenir à ce résultat. Entre la blessure de Verhoeven qui a repoussé le tournage de nombreux mois puis le covid, il a fallu être patient pour découvrir cette œuvre qui ne pouvait être que singulière.

Au 17ème siècle, alors que la peste se propage en Italie, la très jeune Benedetta Carlini rejoint le couvent de Pescia en Toscane. Dès son plus jeune âge, Benedetta est capable de faire des miracles et sa présence au sein de sa nouvelle communauté va changer bien des choses dans la vie des soeurs.

Quand on a appris que Verhoeven s’attaquait à BENEDETTA, on s’attendait à quelque chose de très sulfureux, passionnel, aux bords du thriller. Il n’en est rien. En fait, le réalisateur néerlandais retourne à ses premières amours et BENEDETTA est en fait une espèce de parodie comme l’étaient ses premiers films et l’un de ses grands succès, STARSHIP TROOPERS. Dès la première scène, il donne le ton. Un brigand à cheval attaque des personnes en route vers Pescia. La jeune Benedetta leur annonce être sous la protection de la Vierge et, sa manifestation, c’est un oiseau qui chie sur l’œil d’un des brigands. On n’est donc pas dans un thriller sérieux.

Malheureusement, même si l’on accepte d’être face à une parodie, cela ne fonctionne pas vraiment. Toute la partie comique du film est très réussie. Il y a beaucoup de blagues, de dialogues très piquants qui font mouche. Certains comédiens sont aussi dans un jeu plus en légèreté, dont Virginie Efira bien sûr. Le problème étant que Verhoeven ne parvient pas à garder la même énergie, la même tonalité durant la totalité du film. Cela monte et ça descend, passant de quelque chose de très parodique et second degré à quelque chose de plus sérieux et premier degré. Ces changements de rythme et dynamique affectent le film. Verhoeven donne parfois l’impression de ne pas savoir sur quel pied danser alors que son intention est pourtant claire. 

Dans la façon de jouer des acteurs aussi, il y a des petits soucis. Par moments, Virginie Efira joue de façon trop moderne pour un tel film, ce qui crée un autre décalage. Charlotte Rampling, outre 2 ou 3 répliques plus piquantes, est très premier degré dans sa façon de jouer. En fait, tous les comédiens sont plutôt bons. C’est juste que tout n’est pas cohérent et homogène et que cela créé un déséquilibre.

Peut-on parler de déception concernant BENEDETTA ? Malheureusement oui. Si la volonté de Verhoeven de revenir à son ton caustique est claire et louable, le manque de cohérence de l’ensemble fait que cela ne fonctionne pas vraiment. C’est vraiment dommage car ses intentions sont évidentes et elles marchent très bien par moments, on rit devant le film. Beaucoup, mais ça ne suffit pas.

Commenter cet article

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant de poster
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les Conditions générales de Cinenews.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile.
Afficher plus de commentaires

Plus d'infos sur le film

Toute l'actualité cinema

Halloween Kills en tête du box-office nord-américain - Actu

"Halloween Kills" en tête du box-office nord-américain

Bientôt Halloween et c'est un film éponyme qui se retrouve en tête du box-office nord-américain ce week-end: "Halloween Kills" récolte plus de 50 millions de dollars pour son lancement, selon les estimations provisoires du cabinet spécialisé Exhibitor Relations publiées dimanche. Lire la suite...
Nouvelle plainte au civil pour viol contre Bill Cosby - Actu

Nouvelle plainte au civil pour viol contre Bill Cosby

Libéré de prison fin juin, le comédien Bill Cosby fait l'objet d'une nouvelle plainte au civil de la part d'une actrice qui l'accuse de l'avoir droguée et violée il y a plus de 30 ans et qui réclame 125 millions de dollars de dommages et intérêts devant un tribunal du New Jersey. Lire la suite...
Succession saison 3 - la guerre des Roy - Actu

Succession saison 3 - la guerre des Roy

Après deux ans d'absence, la famille Roy et son univers impitoyable fait enfin son retour et promet une lutte encore plus acharnée. Neuf épisodes durant lesquels tous les coups sont permis ! Lire la suite...
Venom: Let There Be Carnage, un retour époustouflant - Actu

Venom: Let There Be Carnage, un retour époustouflant

Tom Hardy revient sur grand écran dans le rôle du violent protecteur Venom, l'un des personnages les plus iconiques et les plus complexes de Marvel. Dans cette suite, notre anti-héros devra affronter Kasady (magistralement interprété par Woody Harrelson), un serial killer impitoyable, qui voue une... Lire la suite...