La conversation "douloureuse" entendue par Renée Zellweger à son sujet dans le métro - Actu Cinema

    
Actu
La conversation

Vivement critiquée en 2014 après avoir subi une opération de chirurgie esthétique, Renée Zellweger est revenue sur une conversation entendue à son sujet dans le métro. 

Dans une interview pour la radio américaine Sirius XM, Renée Zellweger est revenue sur les critiques qu'elle a subi après son opération de chirurgie esthétique de 2014. Pour rappel, l'actrice était apparue cette année-là méconnaissable aux Elle Women in Hollywood Awards. Après avoir longtemps nié être passée sous le bistouri, elle avait finalement admis avoir subi une opération. Une période qui n'a pas été facile à vivre pour l'ex de Bradley Cooper. Elle se souvient notamment d'une conversation entendue dans le métro qui l'a particulièrement marquée. "Ils parlaient d'Hollywood et d'à quel point les femmes y étaient idiotes, notamment une Renée Zellweger". "Comment a-t-elle pu faire ça? Pourquoi s'est-elle fait refaire le visage grâce à la chirurgie comme si de rien n'était? Elle ne se ressemble plus", disaient les navetteurs. Elle confrontera finalement les inconnus qui lui diront, gênés, qu'elle n'avait en fait "pas changé".

Blessée, celle qui interprétera Judy Garland dans le biopic du même nom a dû apprendre à passer à autre chose. "On se dit momentanément 'bon dieu, c'est douloureux'. Mais je ne m'y attarde pas (...). Je ne m'intéresse pas vraiment à ce genre de chose jusqu'à ce que quelqu'un m'en parle." (Belga / Belga)

Commenter cet article

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant de poster
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les Conditions générales de Cinenews.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile.
Afficher plus de commentaires

Plus d'infos sur le film

Toute l'actualité cinema

Avec la série Hunters, la chasse aux nazis prend des accents comics - Actu

Avec la série "Hunters", la chasse aux nazis prend des accents "comics"

Un groupe de chasseurs de nazis, mené par Al Pacino, dans une série truffée de références aux comics et aux super-héros: "Hunters", nouvelle production d'Amazon Prime, bouscule les représentations de la Shoah au risque d'en déranger certains.