Peppermint: Jennifer Garner joue une sacrée badass! - Actu Cinema

 
Actu
Peppermint: Jennifer Garner joue une sacrée badass!

Jennifer Garner demande vengeance dans ce thriller 100% adrénaline où elle incarne une mère de famille en quête de vengeance suite à l’assassinat de ses proches.

Riley North est une jeune mère de famille dont le mari et la petite fille viennent d’être assassinés par un gang. Face à système judiciaire corrompu qui remet en liberté les meurtriers qu’elle avait pourtant formellement identifiés, Riley décide de prendre les armes pour faire payer tous ceux qui, de prêt ou de loin, sont impliqués. Peppermint est un film d’action qui s’aventure dans les coulisses de la criminalité mais surtout met à jour un système judiciaire aveugle et injuste. Jennifer Garner sait que son personnage est ambigu : « La vengeance ne résout rien et ne ramène personne à la vie… il n’y a pas de chemin tout tracé pour faire un deuil». A vous de faire votre propre opinion…

A partir du 13/07 sur Be tv

Commenter cet article

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant de poster
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les Conditions générales de Cinenews.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile.
Afficher plus de commentaires

Toute l'actualité cinema

5 séries feel good sur l'amitié, dans l'esprit de Friends - Actu

5 séries feel good sur l'amitié, dans l'esprit de Friends

Voilà 25 ans que Phoebe, Joey, Chandler, Ross, Monica et Rachel ont débarqué sur nos petits écrans. L'arrivée de Friends révolutionna le monde des séries télévisées. Des personnages attachants, une dose savante d'humour... dès la première saison, la série connut un succès sans précédent. Et... Lire la suite...
Watchmen, l'étrange série de HBO inspirée par un comics culte - Actu

"Watchmen", l'étrange série de HBO inspirée par un comics culte

Suprémacistes blancs, pieuvres tombées du ciel et un homme bleu sur Mars: la chaîne américaine HBO n'a pas lésiné pour adapter le comics culte "Watchmen", prenant le parti de désorienter son audience avec cet improbable mélange des genres.