Forest Whitaker: l'Afrique "a changé ma vie" - Actu Cinema

    
Actu
Forest Whitaker: l'Afrique

Dans "Forgiven", il incarne le Sud-africain Desmond Tutu, figure de la lutte contre l'apartheid. Douze ans après son oscar pour "Le Dernier roi d'Ecosse", l'acteur américain Forest Whitaker, engagé dans des actions humanitaires en Afrique, assure que sa rencontre avec ce continent "a changé sa vie".

 Interpréter l'ancien archevêque Desmond Tutu, 87 ans, dans ce film de Roland Joffé ("La Déchirure", "Mission"), en salles en France mercredi, était "très intimidant", a-t-il confié dans un entretien avec l'AFP à Paris. "J'avais vraiment peur. A plusieurs reprises, je me suis demandé si je ne devais pas me retirer du projet", a ajouté l'acteur aux plus de 70 films depuis les années 80, dont "Bird", "Ghost Dog: la voie du samouraï" ou "Le Majordome". "Je voulais qu'il (Desmond Tutu) soit heureux de ce que je ferais, on ne se ressemble pas physiquement, je suis plus grand et plus imposant, ma voix est différente, tout cela me préoccupait", énumère le comédien afro-américain de 57 ans, convaincant dans son interprétation, qui a rencontré à plusieurs reprises cet homme "qu'il admire vraiment". Il a aussi travaillé avec un coach vocal et s'est plongé dans la documentation pour ce rôle. "A un moment, les choses ont commencé à se mettre en place", explique-t-il, se disant "soulagé" d'avoir appris que le prix Nobel de la paix 1984, dont il s'est efforcé de "refléter l'âme", avait "aimé le film".

Adapté d'une pièce de théâtre, "Forgiven" se passe en 1994, à la fin de l'apartheid, alors que Desmond Tutu préside la Commission vérité et réconciliation, créée pour permettre à l'Afrique du Sud de tourner la page de la haine raciale. Il va alors être mis à l'épreuve par le personnage fictif de Piet Blomfield (Eric Bana), un assassin condamné à la prison à perpétuité, avec qui il va se livrer à un long face-à-face. "Je suis engagé pour la paix et la résolution des conflits depuis assez longtemps. Quand Roland Joffé (...) m'a parlé de faire quelque chose sur Desmond Tutu, je me suis dit que c'était une occasion d'allier ce que je fais sur le terrain avec mon ONG et ce que je sais faire comme artiste", explique l'acteur à la voix douce et à la paupière tombante, qui dit choisir aussi des films en lien avec ses combats. (Belga / Belga)

Commenter cet article

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant de poster
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les Conditions générales de Cinenews.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile.
Afficher plus de commentaires

Plus d'infos sur les films

Toute l'actualité cinema

Gossip Girl bientôt de retour - Actu

"Gossip Girl" bientôt de retour

Alors que "Gossip Girl" avait fait ses adieux en décembre 2012 sur The CW aux Etats-Unis, la série va bientôt revenir sur petit écran. Le service de streaming à venir de WarnerMedia, HBO Max, va diffuser dix nouveaux épisodes d'une histoire ré-imaginée pour l'occasion.
Abandon des poursuites contre Kevin Spacey dans le Massachusetts - Actu

Abandon des poursuites contre Kevin Spacey dans le Massachusetts

Les autorités ont abandonné mercredi les poursuites visant l'acteur américain Kevin Spacey, inculpé d'attentat à la pudeur et d'agression sexuelles dans l'Etat américain du Massachusetts, le dossier ayant été très fragilisé par la victime présumée elle-même.
5 films belges bientôt dans nos salles - Actu

5 films belges bientôt dans nos salles

D'ici la fin de l'été et le début de l'automne quelques joyaux made in Belgium feront encore leur apparition. Cinenews vous a concocté une sélection de films à ne pas manquer.
Hugh Grant milite pour la fin des réseaux sociaux - Actu

Hugh Grant milite pour la fin des réseaux sociaux

Si cela ne tenait qu'à lui, Hugh Grant supprimerait les réseaux sociaux. "Je débrancherais tout simplement la prise", a déclaré la star de "Notting Hill" dans le podcast "My Favorite Episode" de Variety.
La saison 3 de La Casa de Papel présentée à Madrid - Actu

La saison 3 de "La Casa de Papel" présentée à Madrid

La troisième saison de "La Casa de Papel" (La Maison de papier au Québec), série non anglophone la plus regardée sur Netflix, a été présentée jeudi à Madrid à huit jours de sa parution sur la plateforme américaine.