Schellebelle 1919 - Chronique Cinema

 
On ne le dit pas facilement, mais certains films transcendent la critique. C'est le cas de ce film au croisement entre le drame paysan flamand et le western américain. Que ce film ait bénéficié de la participation des habitants du village en question donne un charme incomparable et comble les défauts du film. Certes, certains acteurs sont moins talentueux que d'autres. Oui, certaines séquences sont un peu bricolées. Et c'est vrai que le tragique de l'histoire est un peu exacerbé. En même temps une partie des acteurs amateurs livre un travail crédible qui vaut la crème de la crème des acteurs flamands et le coréalisateur Johan Heldenbergh mélange les genres et les scénarios les plus originaux. De quoi s'agit-il ? Le père et l'aîné de la famille Van De Velde rejoignent leur maison une année après la fin de la Première Guerre mondiale. L'amour maternel n'est plus et la fille aînée a pris les rênes. Ce qui n'est pas évident puisque la ferme des Van de Velde est entretemps devenue un orphelinat. Et c'est sans compter les plans néfastes du bourgmestre local.
 

 Avis

 Toute l'actualité cinema

Pluie de récompenses pour le cinéma belge à Valenciennes - Actu
Actu

Pluie de récompenses pour le cinéma belge à Valenciennes

Le cinéma belge s'est pour le moins démarqué lors de la 12e édition du Festival de cinéma de Valenciennes (dans le nord de la France), raflant une majorité des récompenses remises mardi soir lors de la soirée de clôture. "Dalva" de la Belge Emmanuel Nicot est reparti avec trois prix, de même que la... Lire la suite...
Schellebelle 1919

Schellebelle 1919

Western  De : Johan Heldenbergh & Kenneth Taylor

Newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter: