Cinéma: "une année pas comme les autres et marquée par le déploiement du plan de relance" - Actu Cinema

    
Actu
Cinéma:

Alors que les salles obscures ont rouvert mercredi après de nombreux mois de fermeture, le Centre du cinéma et de l'audiovisuel (CCA) de la Fédération Wallonie-Bruxelles a profité de l'occasion pour dresser le bilan "d'une année 2020 pas comme les autres", marquée par le déploiement d'un plan de relance pour aider le secteur, frappé de plein fouet par la crise sanitaire. 

"Face à la pandémie, il est apparu très rapidement qu'il était nécessaire d'agir vite pour le secteur et, dès la déclaration du confinement, le Centre du cinéma a dû réajuster ses procédures", a expliqué Jeanne Brunfaut, directrice générale adjointe du CCA. "On a essayé de simplifier au maximum les procédures pour le secteur, et d'accélérer les paiements. Et nous avons organisé une concertation avec les différents pans du secteur (production, création, diffusion et exploitation), pour mieux connaitre les besoins et pouvoir proposer un plan de relance à la ministre, laquelle a validé cela très rapidement."  "Ce plan de relance n'est pas anecdotique puisqu'il avait un budget de 4,52 millions d'euros", insiste Jeanne Brunfaut. Concrètement, celui-ci s'articulait autour de mesures au bénéfice des auteurs (augmentation du nombre d'aides à l'écriture, lancement d'appels à projet,...), des producteurs (prise en charge du surcoût lié aux mesures sanitaires lors des tournages, majoration de 20% des aides à la production de la Commission du Cinéma,...) et de la diffusion (soutien aux distributeurs, aux exploitants, aux salles de proximité,...).

De manière plus générale, la Fédération Wallonie-Bruxelles a apporté en 2020 plus de 24 millions d'euros au budget du Centre du cinéma et de l'audiovisuel. Additionnés aux 10 millions d'euros investis directement par les éditeurs et distributeurs de services, une enveloppe globale audiovisuelle de plus de 34 millions d'euros a ainsi été mise à disposition du secteur au cours de l'année écoulée. L'année 2020 a aussi vu la fusion de deux instances d'avis sélectives du Centre du cinéma pour donner naissance à la Commission du cinéma. Cette dernière a attribué 11,69 millions d'euros d'aides en 2020 (contre 9,49 millions en 2019).  "Sur les 644 projets examinés (578 en 2019), 165 promesses d'aides ont été octroyées (141 en 2019), soit un taux de sélection de 25,62% sur l'ensemble des demandes", explique le CCA. Ces aides ont notamment porté sur 24 longs métrages de fiction en écriture, huit en développement et 25 en production, parmi lesquels figurent les nouveaux films des frères Dardenne (Tori et Lokita) et de Dominique Abel et Fiona Gordon (L'étoile filante). Un soutien financier a également été apporté à 31 courts métrages de fiction, 63 documentaires, six films expérimentaux et quatre longs métrages réalisés dans des conditions de production légères. Alors que la diversité et l'égalité des genres est de plus en plus défendue et réclamée dans le monde cinématographique, mais aussi dans la société en général, la moitié des cinéastes sélectionnés par la Commission du cinéma sont des réalisatrices, pointe Jeanne Brunfaut. Une stabilisation de la proportion de femmes déposant un projet (en moyenne un tiers) est par contre constatée. A noter également: l'apport du CCA dans le financement des films majoritaires belges francophones était de 20,6% en 2020, derrière le Tax shelter (36,9%). Wallimage, Screen.brussels connaissent quant à eux un recul, tandis que ceux du Tax shelter, des producteurs et du Fonds audiovisuel de Flandre (VAF) sont en augmentation.  Dans le royaume, la fréquentation des films d'initiative belge francophone est en forte hausse (+51%), en raison de la performance de Bigfoot Family de Ben Stassens, ressort-il encore du bilan annuel du CCA. "Abstraction faite de ce film, le nombre d'entrées est en diminution de 52% en Belgique", pointe l'instance. 

Au total, les films de la FWB ont comptabilisé près de 870 sélections en festivals et plus de 146 récompenses. "Les films Jumbo, Overseas et Machini ont particulièrement brillé en cette année fortement marquée par les conséquences de la pandémie mondiale, qui a connu de nombreuses annulations et passages en ligne de festivals à partir de mars 2020", relève le CCA, qui se réjouit également de la forte présence belge annoncée au prochain Festival de Cannes. (Belga / Belga)

© Photo Shutterstock

Commenter cet article

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant de poster
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les Conditions générales de Cinenews.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile.
Afficher plus de commentaires

Toute l'actualité cinema

Disney choisit une jeune actrice métisse pour incarner Blanche Neige - Actu

Disney choisit une jeune actrice métisse pour incarner Blanche Neige

Disney a annoncé mardi que la jeune comédienne métisse Rachel Zegler incarnerait Blanche Neige dans la version en prises de vue réelles du célèbre dessin animé de 1937, un début de carrière en boulet de canon pour celle qui tiendra aussi le premier rôle dans le remake de "West Side Story", attendu... Lire la suite...