Les fans de "Game of Thrones" dénoncent une saison bâclée - Actu Cinema

    
Actu
Les fans de

La huitième et dernière saison de "Game of Thrones" n'est pas encore terminée que des centaines de milliers de fans clament leur déception devant un dénouement qu'ils estiment bâclé, jusqu'à réclamer une nouvelle version. "Refaites la saison 8 de 'Game of Thrones' avec des auteurs compétents", réclame une pétition lancée sur le site Change.org, qui avait recueilli jeudi plus de 650.000 signatures. Le dernier épisode sera diffusé dimanche soir aux États-Unis. En cause, l'accélération du rythme de la série de la chaîne câblée HBO, au prix de quelques raccourcis qui ont passablement irrité, notamment l'inquiétante transformation de Daenerys Targaryen. "Changer en méchant l'un des deux principaux héros nécessite de faire les choses correctement (...) pour que les fans puissent l'accepter", a souligné A. Ron Hubbard, l'un des deux présentateurs du podcast "Game of Thrones The Podcast". Et "je ne trouve pas qu'ils aient fait spécialement bien le boulot". Autre sujet de crispation, le revirement inattendu de Jaime Lannister, qui a laissé "perplexe" Valerie Garver, professeure d'histoire médiévale à l'université de Northern Illinois, dont un cours a été consacré à "Game of Thrones". "Il y a trop peu d'épisodes (6 contre 10 lors de chacune des six premières saisons)", souligne-t-elle. "On a l'impression que la trajectoire de certains personnages sonne faux parce qu'ils ne leur ont pas donné assez de temps. On dirait (que les auteurs) sont impatients. Qu'ils se hâtent". Les auteurs, David Benioff et D.B. Weiss, ne se sont pas exprimés. Avant le lancement de la saison 8, ils avaient expliqué au magazine Entertainment Weekly que pour la diffusion du dernier épisode dimanche, ils se tiendraient "loin d'internet" et attendraient de savoir "quand on pourra remettre sans danger le nez dehors". L'avant-dernier épisode (5e de la saison), diffusé dimanche dernier, a reçu la note de 6,1 (sur 10) sur le site IMDb (plus de 113.000 internautes l'ont noté), alors que "GoT" n'était jamais descendu en-dessous de 8,1 jusqu'à la fin de la septième saison. "Cette série est si bonne et a tellement compté que même si les gens sont déçus par la fin, elle restera comme quelque chose d'extraordinaire", abonde Valerie Garner. La déception d'une partie des fans ne se ressent aucunement sur les audiences, l'épisode 5 ayant battu le record avec 12,5 millions de téléspectateurs en direct (18,4 millions avec le différé) aux États-Unis. Le suspense reste entier quant à l'identité de celui ou celle qui pourrait régner dimanche soir sur les Sept Couronnes: Sansa Stark talonne désormais son frère Bran chez le bookmaker britannique William Hill, qui a enregistré environ 50.000 livres de paris, selon un porte-parole. Certains attribuent aussi cette baisse de qualité à l'absence d'un livre pour soutenir le scénario, George R.R. Martin, auteur de la saga littéraire, s'étant arrêté, pour l'instant, au sixième tome. La frustration d'une saison tronquée pourrait, dès lors, bénéficier, y compris financièrement, à George R.R. Martin, qui a promis un septième et un huitième livre. (Belga / Belga)

Commenter cet article

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant de poster
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les Conditions générales de Cinenews.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile.
Afficher plus de commentaires

Plus d'infos sur la série

Toute l'actualité cinema

Les 5 pépites de Be tv à regarder en mai - Actu

Les 5 pépites de Be tv à regarder en mai

En mai fais ce qu'il te plaît... Le binge watching est donc permis. Voici les 5 films et séries à ne pas manquer du catalogue Be tv. A consommer sans modération.
Les vertiges du Jeune Ahmed - Actu

Les vertiges du Jeune Ahmed

Avec Le Jeune Ahmed, les frères Dardenne reviennent à l'ADN de leur cinéma, le portrait complexe, aussi pudique que direct d'une jeune âme tourmentée, prête à tout pour accomplir sa quête. Un enfant pris dans le tourbillon de la radicalisation religieuse.    Lire la suite sur Cinevox
Douleur et Gloire - Critique

Douleur et Gloire

Pedro Almodovar et le Festival de Cannes, c'est une longue histoire. Les voici à nouveau réunis pour l'oeuvre la plus personnelle du réalisateur espagnol.
Festival de Cannes 2019 : Jours 6 & 7 - Actu

Festival de Cannes 2019 : Jours 6 & 7

Le Festival bat son plein et continue à proposer des films forts comme la nouveauté du mystique Terrence Malick.