Gotham S04, The Deuce S02, Black Lightning, Killing Eve... votre dvd review - Actu Cinema

 
Actu
Gotham S04, The Deuce S02, Black Lightning, Killing Eve... votre dvd review

Petit glitch dans un parcours que l'on devine au final sans fautes, la quatrième saison de Gotham fait du sur-place. Les intrigues pataugent, les personnages bloquent un peu dans leur développement psychologique, et le rythme de croisière n'a rien de très excitant.

Mais ce serait sans compter sur la persévérance du showrunner Bruno Heller. Avouons que ce dernier a bâti un bel empire narratif avec cette vision aussi chaotique qu'organique du mythe de Batman. Plutôt que d'en revenir à l'origine story du chevalier noir, Heller fait de Gotham le personnage principal de la série. Cette ville maudite prend des allures de grand corps malade, ou chacun des personnages joue un rôle "d'organe", tour à tour sain ou vicié, et toutes et tous sont irrémédiablement interdépendants et liés.

Tout cela pour dire que nous restons sur notre faim, mais que vu les excellents échos à propos de la cinquième (et dernière saison) en cours de diffusion, nous sommes confiants. Au final Gotham restera une série novatrice, qui d'ailleurs a ouvert la porte aux petits nouveaux costauds que sont Titans et Doom Patrol.
Cote : 8/10 Extras : featurettes, scènes coupées…


Quel bonheur de voir pleinement associés sur une série ces messieurs David Simon (Trème) et George Pelecanos (scénariste et écrivain incontournable). Pour cette deuxième saison de The Deuce, ils continuent l'exploration des transformations du commerce du sexe (prostitution, proxénétisme, pornograhie…) dans les recoins sombres du New-York des années 1970, fait d'opportunisme, de racket, de clientélisme et de pots-de-vin. Au milieu de ces pratiques nauséabondes, Simon et Pelecanos nous permettent de mieux comprendre les enjeux grâce à leurs personnages forts (dont James Franco et Maggie Gyllenhaal) et à la psychologie creusée.
Cote : 9/10 Extras : featurettes …


Bien que nous ne soyons pas forcément fan de Black Lightning, nous aimerions souligner que cette série ne doit pas forcément être perçue uniquement comme un produit DC destiné à la seule communauté "afro-américaine". Tout comme Black Panther ce serait trop réducteur. Le message va plus loin, s'ancre dans l'universalité de la dérive de la société étasunienne… et prend des airs de métaphore simpliste : le super-héros souffre à chacune de ses interventions alors que les "méchants", eux, grouillent et sévissent à leur guise. C'est intéressant, mais un peu court. Les scénarii ne volent pas assez haut, les acteurs sont un peu justes dans leurs rôles, et les effets spéciaux font plus rire que frémir.
Cote : 6,5/10 Extras : featurettes, scènes coupées, bêtisier…


Produite par le BBC America, Killing Eve constitue une série courte dans sa durée (8 épisode, à l'anglaise quoi), mais ample dans son propos. Nous y suivons Eve (Sandra Oh), une agent du MI5 frustrée car collée derrière un bureau, alors qu'elle rêve d'action sur le terrain. Autre personnage clé, à l'opposé d'Eve, Villanelle (Jodie Comer) est aussi belle que cruelle, une tueuse au sourire d'ange. Lorsque les chemins de ces deux femmes vont se croiser, leurs vies respectives vont se transformer en champ de bataille, en course poursuite… et en jeu de séduction. Adaptée des écrits de Luke Jennings, cette série vaut largement le détour.
Cote : 7,5/10 Extras : featurettes…


Même s'il n'a pas convaincu les afficionados de l'univers Star Trek - car plus axé sur les personnages que sur l'action pure et dure -, l'enfant terrible (et increvable) de Gene Roddenberry, Discovery vaut pourtant son pesant de pop-corn. Créateurs de cette nouvelle itération "trekkienne", Bryan Fuller et Alex Kurtzman ont opté pour la préquelle. L'action se déroule dix ans avant le "règne" de l'ère Kirk et Spock. L'action nous plonge en pleine guerre avec les Klingons. Ce n'est pas trop mal foutu, en tout cas en comparaison avec quelques purges majeures attachées à la franchise. Et puis, voilà le bon prétexte pour regarder la télévision en pyjama bicolore, munis d'oreilles pointues en plastiques, du dictionnaire Klingon, et d'une bonne bière.
Cote : 7/10 Extras : featurettes…


Acteur de rez-de-chaussée humide, David Boreanaz(e) poursuit pourtant depuis ses années Buffy une carrière sans creux, tout d'abord grâce au spin-off Angel, et ensuite dans la peau de Seeley Booth, personnage crée par Kathy Reichs pour ses romans Bones. Le voici endossant l'uniforme d'un Navy SEALs, et ce carrément dans une unité spéciale. Du coup il doit quitter sa famille au moindre signal, et se promener la plupart du temps l'arme à la main. Tout cela c'est bien beau, surtout que la série SEAL TEAM possède une mécanique assez accrocheuse, mais en soi, ça ne casse pas trois pattes à un canard mutant.
Cote : 7/10 Extras : featurettes…


En bref :

  • La fidélité et l'abnégation d'Uhtred suffiront-ils à sauver le royaume d'Angleterre… toujours mis à mal en cette troisième saison de The last Kingdom. Uhtred se voit confier par le Roi Alfred le Grand la mission de garder son fil Edward en vie. Ce serait simple si Danois, Saxons, sorcières et autres entités malveillantes ne mettaient pas des bâtons dans les roues du héros.

     
  • Et hop, un nouvelle saison de Shooter, et une. Sur ce…

     
  • Après The Good Wife, voici The Good Fight… et nous vous disons Goodbye!

 

Commenter cet article

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant de poster
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les Conditions générales de Cinenews.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile.
Afficher plus de commentaires

Toute l'actualité cinema

Les 5 meilleurs films avec James McAvoy - Actu

Les 5 meilleurs films avec James McAvoy

Si vous êtes fan, vous les aurez déjà vus et si vous ne l'êtes pas, vous le deviendrez en les regardant. Happy Birthday James !
Agnès Varda en pleine lumière à l'affiche du Festival de Cannes - Actu

Agnès Varda en pleine lumière à l'affiche du Festival de Cannes

Après le baiser entre Jean-Paul Belmondo et Anna Karina tiré du film "Pierrot le fou" de Jean-Luc Godard, pour l'affiche de l'an dernier, le Festival de Cannes a choisi de mettre à l'honneur Agnès Varda pour celle de sa 72e édition.
Au sommet de sa popularité, la série Game of Thrones s'achève - Actu

Au sommet de sa popularité, la série "Game of Thrones" s'achève

La huitième et ultime saison de "Game of Thrones" s'annonce comme une apothéose, truffée de rebondissements pour ravir et désoler à la fois les millions de fans de cette série médiévale-fantastique qui a séduit bien au-delà de la niche des "geeks".
Canneseries: l'Espagnole Perfect life sacrée meilleure série - Actu

Canneseries: l'Espagnole "Perfect life" sacrée meilleure série

"Perfect Life", portrait de trois trentenaires espagnoles en crise, a fait coup double mercredi soir au festival Canneseries, remportant le prix de la meilleure série et un prix spécial d'interprétation pour son trio d'actrices. La série "De twaalf" co-produite par la chaîne publique flamande Één a... Lire la suite...