Lars von Trier: "J'aurais fait un grand serial killer" - Actu Cinema

    
Actu
Lars von Trier:

"J'aurais fait un grand serial killer": de retour à Cannes, sept ans après des propos controversés sur Hitler, Lars von Trier a fait dans la provocation mardi, au lendemain de la projection de "The House That Jack Built", son dernier film très violent. 

Visiblement tremblant, admettant que son "propre enfer est l'anxiété", le réalisateur danois s'est déclaré heureux que tant de personnes aient quitté la salle, écoeurées par son personnage principal, un tueur en série incarné par Matt Dillon: "Si vous tuez un enfant, ça doit être perturbant". Meurtres d'enfants, femme aux seins découpés puis transformés en porte-monnaie: "J'essaie toujours d'aller loin. Ce serait malhonnête de ne pas le faire. Les choses qui arrivent dans la vraie vie, qui est pire, devraient et pourraient être filmées", a-t-il insisté, estimant qu'il "aurait fait un grand serial killer". "J'avais assez de contrôle sur moi pour ne pas prendre cette direction. Je n'ai jamais tué personne, mais si je devais le faire, ce serait un journaliste", a-t-il conclu, sirotant une bière, dans une villa cannoise, devant un groupe de journalistes.

Palmé à Cannes en 2000 avec "Dancer in the Dark", Lars von Trier a reconnu avoir fouillé au plus noir de son âme pour écrire son personnage: "Je mets de moi dans tous mes personnages. Mais pour Jack c'est évident. Il se voit comme un artiste, moi aussi". Mais ce film n'est pas une réponse au phénomène #MeToo, a insisté le réalisateur, lui même mis en cause par Björk, son actrice principale dans "Dancer in the Dark": "Le problème (de ce mouvement), c'est que les gens sont condamnés sans le moindre juge", a-t-il accusé, niant une nouvelle fois avoir harcelé la chanteuse islandaise. (Belga / Belga)

Commenter cet article

Toute l'actualité cinema

Interview : Gilles Lellouche pour Le Grand Bain - Dossier

Interview : Gilles Lellouche pour Le Grand Bain

Nous avons rencontré Gilles Lellouche à Cannes dans la cadre de la projection exceptionnelle de son tout premier film en tant que réalisateur "Le Grand Bain".
Critique: Le Grand Bain de Gilles Lellouche - Critique

Critique: Le Grand Bain de Gilles Lellouche

Premier film du célèbre acteur français Gilles Lellouche, Le Grand Bain nous plonge dans la vie de quadragénaires à la dérive qui se réunissent deux fois par semaine pour pratiquer la natation synchronisée. Ensemble, ils vont s'inscrire au championnat du monde et ainsi tenter de mettre un terme à... Lire la suite...
A Cannes, les blessures intimes de la légende pop Whitney Houston - Actu

A Cannes, les blessures intimes de la légende pop Whitney Houston

Un documentaire émouvant, présenté jeudi hors compétition à Cannes, revient sur le parcours tragique de la légende pop Whitney Houston, avec des témoignages révélant notamment qu'elle aurait été agressée sexuellement dans son enfance par sa cousine, la chanteuse soul Dee Dee Warwick.
Critique : BlacKkKlansman de Spike Lee - Critique

Critique : BlacKkKlansman de Spike Lee

Depuis 2013, Spike Lee s'est fait rare sur grand écran. Il a beaucoup lorgné du côté du documentaire, des courts-métrages, clips et autres, autant dire que son retour sur la Croisette était attendu.
Critique : Solo - A Star Wars Story de Ron Howard - Critique

Critique : Solo - A Star Wars Story de Ron Howard

On y est ! Depuis le rachat de Lucasfilms par Disney s'est mise en route un redémarrage de la franchise avec, une nouvelle trilogie, dont on attend le dernier volet, et trois films dérivés. Après Rogue One, et en attendant le film centré sur Obi-One Kenobi, voici Solo, le film racontant la jeunesse... Lire la suite...
Lars von Trier: J'aurais fait un grand serial killer - Actu

Lars von Trier: "J'aurais fait un grand serial killer"

"J'aurais fait un grand serial killer": de retour à Cannes, sept ans après des propos controversés sur Hitler, Lars von Trier a fait dans la provocation mardi, au lendemain de la projection de "The House That Jack Built", son dernier film très violent.
Critique : Une affaire de famille d'Hirokazu Kore-eda - Critique

Critique : Une affaire de famille d'Hirokazu Kore-eda

Hirokazu Kore-eda, que nous avons rencontré à deux reprises, pour Notre Petite Soeur ainsi que Après la tempête, est un réalisateur que nous affectionnons particulièrement. Mais avec le rythme intense de tournage qu'il s'impose, il arrive que la qualité de ses oeuvres soit variable. En effet, avec... Lire la suite...
Critique : Le monde est à toi de Romain Gavras - Critique

Critique : Le monde est à toi de Romain Gavras

Ce n'est pas facile d'avoir pour père un réalisateur. Encore moins quand il est aussi connu et important que Costa Gavras. Pourtant, depuis maintenant quelques années, Romain Gavras fait son petit bonhomme de chemin. Après un premier long-métrage il y a 8 ans, Notre tour viendra, plusieurs cours et... Lire la suite...
Nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En continuant à utiliser notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Tous les détails sur la façon dont nous utilisons les cookies