Sage Femme : Retrouvailles au sommet pour Catherine Frot et Catherine Deneuve - Critique Cinema

   - 

Claire, droite de caractère, dévouée aux autres, est une sage-femme reconnue dans son travail. Préoccupée par la fermeture de sa petite maternité au profit de l’ouverture d'une usine à bébé, elle va devoir faire face au retour intempestif dans sa vie, de l’ancienne maîtresse de son père disparu, la fantasque et égoïste Béatrice, son exacte opposée.

Martin Provost, Séraphine, Violette, se penche une fois de plus dans cette comédie dramatique sur un destin de femme en réunissant deux grandes figures du cinéma français, Catherine Frot et Catherine Deneuve et en leur offrant deux rôles magnifiques.

La sérieuse Claire, sage-femme de son état, est interprétée par Catherine Frot, tandis que la fantasque Béatrice qui vit au jour le jour, est incarnée par Catherine Deneuve. Ces deux personnages féminins évoluent aux antipodes l’une de l’autre. Leur sérieux et leur légèreté s’opposent telles celles de la cigale et la fourmi de la fable de Jean de La Fontaine. Olivier Gourmet, s’insère superbement en Paul, homme gardien de l’équilibre de ce duo de femmes explosif. Les rôles de ces deux comédiennes ont été écrits pour elles, tout comme celui d’Olivier Gourmet.

Martin Provost s’est beaucoup documenté auprès de sages-femmes pour écrire son récit. Catherine Frot a également suivi une formation qui lui a permis de participer à de véritables accouchements que le cinéaste a pu filmer, ceci dans l'objectif de relier cette fiction au réel dès l'ouverture du film.

Le cinéaste pose la question de la liberté dans l’existence. Ses personnages se retrouvent confrontés aux difficultés de la vie telles que la maladie. Béatrice est revenue, car elle s'interrogeait sur ce qui avait vraiment de la valeur dans sa vie. A travers leur rencontre, les deux femmes, chacune à un âge différent, vont devoir évoluer au sein de leur propre vie. Elles vont être contraintes de faire des efforts et de se dépasser, surtout Claire, paralysée par l'auto-contrôle de son existence. Elle sera donc d’autant plus bouleversée par le retour inattendu de Béatrice et sa rencontre avec Paul, qui pourrait lui annoncer un nouvel amour.

Le potager représente un peu un lieu sacré, la nature, là où peut naître l’amour, une porte vers les clés de l’existence. De la naissance, à la maladie, jusqu'à la mort, finalement qu’est-ce que l'humain ? Et que devient-il seul, sans les autres ?

A travers la rencontre des deux femmes, c’est aussi la capacité de l’être humain à s’adapter qui est analysée. Claire, femme réservée, hostile aux changements va peu à peu se transformer suite à sa rencontre avec Béatrice. Bon gré mal gré, la notion de famille va peu à peu se recréer presque naturellement, sans que les protagonistes n'aient de prise sur les événements.  Le film est un très bel hommage de Martin Provost à la sage-femme qu’il lui a sauvé la vie, et dont il a connu l’existence trop tard.

 

Stéphanie Lannoy - Madamefaitsoncinema.be

 

 Avis

 Toute l'actualité cinema

Steven Spielberg livre son interprétation de West Side Story - Actu
Actu

Steven Spielberg livre son interprétation de West Side Story

Le réalisateur Oscarisé, habitué des productions à grand spectacle, exauce un vieux rêve en mettant en scène un nouveau film basé sur la comédie musicale de 1958. Un délice visuel qui remet au goût du jour cette histoire d'amour intemporelle rendue populaire dans les années soixante. A découvrir en... Lire la suite...
Sage Femme

Sage Femme

Drame  De : Martin Provost Avec : Catherine Deneuve, Catherine Frot,... Claire exerce avec passion le métier de sage-femme. Déjà préoccupée par la fermeture prochaine de sa maternité, elle voit sa vie bouleversée par le retour de Béatrice, femme fantasque et ancienne maîtresse de son père défunt.

Newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter: