Le Ciel Flamand en première mondiale au Festival du film de Toronto ! - Actu Cinema

    

Le Festival international du Film de Toronto a dévoilé la sélection du deuxième long métrage de Peter Monsaert LE CIEL FLAMAND. Le Festival de Toronto est considéré comme le plus grand festival du film de l’Amérique du Nord et aura lieu du 8 au 18 septembre. Le Ciel Flamand y aura sa première mondiale dans la section influente et compétitive ‘Discovery’ et marchera ainsi sur les traces de ‘Black’ et ‘Les Ardennes’. La section ‘Discovery’ met en lumière des réalisateurs prometteurs et est considérée comme un baromètre important pour l’avenir du cinéma mondial. 

C’est un début fantastique pour le film, qui a été finalisé fin juin seulement. Outre Toronto, le film a été annoncé récemment au Festival international du film de San Sebastian.

Le réalisateur Peter Monsaert :
« Cette sélection pour Toronto, l’un des festivals du film les plus importants du monde, est un couronnement fantastique. En combinaison avec la projection lors du festival de San Sebastian, c’est un lancement international de rêve. J’espère que ce n’est pas encore la fin du parcours international du film, et que LE CIEL FLAMAND s’attend à une belle carrière à l’étranger. »

Commenter cet article

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant de poster
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les Conditions générales de Cinenews.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile.
Afficher plus de commentaires

Plus d'infos sur les films

Toute l'actualité cinema

Ce soir à TV : Radin ! - Actu

Ce soir à TV : Radin !

Quand Dany Boon est l'affiche, le rire n'est jamais bien loin. Radin ! n'y fait pas exception. Le violoniste le plus pingre du monde vous attend ce soir à 21h05 sur TF1. Lire la suite...
Antidisturbios : un drame bouleversant ! - Actu

Antidisturbios : un drame bouleversant !

Rodrigo Sorogoyen, le réalisateur des sublimes Madre et Que Dios nos perdone, s'attaque au petit écran et prouve que les séries espagnoles (que l'on ne connait finalement que trop peu) n'ont rien à envier à Hollywood ou la France. Lire la suite...