Cinquante nuances de Grey: La Belle et Barbe Bleue - Chronique Cinema

 

Si vous vous y connaissez en contes de fées, vous vous rendrez immédiatement compte que Cinquante nuances de Grey n’est rien d’autre qu’une version young adult – même si le film se destine à un public plus âgé – de La Belle et le Bête, épicé d’une touche de Barbe Bleue.

La Bête se transforme en une version jeune et riche de Thomas Crown, le château fait place à une Trump Tower toute en verre, et tout ce qui était bestial s’est traduit en incursions dans le monde sado-masochiste (avec l’homme dans le rôle du sadique) dans une ‘chambre secrète’. Comme dans le conte, les personnages principaux ne sont dotés que de quelques traits de caractère: Anastasia, curieuse et avide de sexe, et Grey secret et distant.

Pas une once de réalisme donc dans Cinquante nuances de Grey. Le film a principalement pour objectif de parer de romantisme des pratiques sexuelles ‘déviantes’, la vie des nantis et les hommes séduisants, sombres mais inatteignables, un peu comme Twilight le faisait pour les désirs sexuels des adolescentes.

Donc, ne courez pas dans les bras de monsieur Grey. Mais ce film n’est pas seulement vide, il est en plus particulièrement ennuyeux, il y manque une fin digne de ce nom (sans doute pour les suites) et il est joué comme la plupart des films YA.

Commenter cet article

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant de poster
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les Conditions générales de Cinenews.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile.
Afficher plus de commentaires

Plus d'infos sur le film

Toute l'actualité cinema

Game of Thrones - Saison 8 - Actu

Game of Thrones - Saison 8

Comme beaucoup de séries qui s'achèvent, "Game of Thrones" souffre d'une réaction générale assez viscérale, frustrée, parfois assez radicale... C'est amusant de ressentir à la fois ce sentiment d'attachement et de distanciation
Polanski: On essaie de faire de moi un monstre - Actu

Polanski: "On essaie de faire de moi un monstre"

Le cinéaste Roman Polanski estime que l'"on essaie de faire de (lui) un monstre", dans sa première interview depuis une nouvelle accusation de viol de la part de la Française Valentine Monnier, où il affirme que "cette histoire est aberrante".
Ces acteurs qui se détestent dans la vie et s'aiment à l'écran - Actu

Ces acteurs qui se détestent dans la vie et s'aiment à l'écran

Jouer la comédie est un métier difficile. Il faut devenir le personnage que l'on interprète sinon le public n'y croira pas. Les grands acteurs livrent souvent des performances extraordinaires en modifiant leurs physiques ou en développant une véritable alchimie avec la personne à qui ils donnent... Lire la suite...