AMP
 

Infos

Galerie photos (1)

Avis de la presse

Waad al-Kateab, la vie sous les bombes

Elle a 20 ans à peine quand, en 2011, éclate la guerre civile dans son pays. Waad al-Kateab, nom d'emprunt qu'elle utilise pour protéger sa famille, est venue à Alep pour faire des études d'économie. Elle a alors déjà renoncé à son rêve de devenir journaliste, métier jugé beaucoup trop dangereux pour une femme dans la Syrie de Bachar al-Assad. Lorsque surviennent les premières manifestations, majoritairement pacifiques, dans le contexte du Printemps arabe, elle comprend immédiatement que quelque chose d'important est en train de se produire. Avec son smartphone, elle commence à filmer ce qui deviendra bientôt la révolution syrienne, puis la guerre. Durant cinq ans, elle documentera ainsi en activiste-témoin la vie sous les bombes. For Sama (lire également la critique), le film brûlant et nécessaire qui en résulte aujourd'hui, lui a, en quelque sorte, sauvé la vie. Jointe via Skype depuis le Royaume-Uni, où elle vit désormais avec son mari et ses enfants, elle nous raconte: "Oui, faire...Lire la suite

"La première fois où j’ai pensé à filmer ma vie personnelle, c’est quand j’ai découvert que j’étais enceinte"

For Sama", un documentaire poignant à ne pas manquer ! Présenté ce mardi soir à Flagey, en délocalisation du 47e Festival du film de Gand (*), avant sa sortie en salles le mercredi 28/10, Pour Sama est un film important, un documentaire bouleversant. Durant cinq ans, des espoirs nés en 2011 des révolutions arabes à sa fuite de la Syrie début 2017, Waad al-Kateab a filmé son quotidien à Alep, une ville assiégée par le régime et bombardée par ses alliés, où la jeune femme et son mari médecin s’occupaient d’un hôpital clandestin. Depuis sa première à Cannes en mai 2019, où il avait décroché l’Œil du meilleur documentaire (avant une nomination à l’Oscar), For Sama, coréalisé avec le Britannique Edward Watt, a profondément marqué tous ceux qui l’ont vu. Au point que le magazine Time a récemment pointé la jeune Syrienne parmi les 100 personnalités les plus influentes. Début octobre, nous rencontrions Waad al-Kateab virtuellement, par Skype. Installée dans la cuisine de son petit...Lire la suite

Les critiques d'Hugues Dayez avec "Pour Sama", un documentaire inoubliable sur la guerre en Syrie

Malgré la fermeture des cinémas à Bruxelles et, depuis hier soir, en Flandre, plusieurs distributeurs ont malgré tout choisi de sortir leurs films ce mercredi en Wallonie. C’est le cas de "Pour Sama", une autre vision de la guerre en Syrie.Lire la suite

Autres films à l'affiche...