AMP

Adieu les Cons

 

Infos

Synopsis

Lorsque Suze Trappet apprend à 43 ans qu'elle est sérieusement malade, elle décide de partir à la recherche de l'enfant qu'elle a été forcée d'abandonner quand elle avait 15 ans.Sa quête administrative va lui faire croiser JB, quinquagénaire en plein burn out, et M. Blin, archiviste aveugle d'un enthousiasme impressionnant. À eux trois, ils se lancent dans une quête aussi spectaculaire qu'improbable.
 

Vidéos

Galerie photos (3)

Casting

Avis de la presse

« Adieu les cons », comédie du désespoir
mercredi 21 octobre 2020 08:32 - Cinevox

Virginie Efira est à l’affiche cette semaine d’Adieu les cons, le nouveau film d’Albert Dupontel, farce noire et cartoonesque peuplée d’âmes bienveillantes errant dans un monde qui ne les méritent peut-être plus. Lorsque Suze Trappet apprend à 43 ans qu’elle est sérieusement malade, elle décide de partir à la recherche de l’enfant qu’elle a été …Lire la suite

Bande-annonce: « Adieu les cons » avec Virginie Efira, de & avec Albert Dupontel
lundi 31 août 2020 08:14 - Cinevox

La bande-annonce d’Adieu les cons, le nouveau film d’Albert Dupontel, lève le voile sur le ton et l’ambiance du nouveau film du réalisateur et comédien français, mais aussi sur l’histoire! Lorsque Suze Trappet apprend à 43 ans qu’elle est sérieusement malade, elle décide de partir à la recherche de l’enfant qu’elle a été forcée d’abandonner …Lire la suite

Albert Dupontel: «Vivre, c’est apprendre à mourir, disait Montaigne»
mardi 20 octobre 2020 12:26 - Le soir +

Comment s’aimer dans un monde répressif et anxiogène? Réponse avec Virginie Efira et Albert Dupontel dans «Adieu les cons».Lire la suite

Critique : Une joyeuse et poignante tragédie burlesque
mardi 20 octobre 2020 11:24 - Le soir +

C’est du 100% Dupontel finement dialogué, brillamment mis en scène, dopé de poésie et d’humanité, exprimant les tragédies de la société contemporaine (les écrans entre autres) de manière volontairement burlesque comme si Ken Loach avait croisé les Monty Python (le film rend hommage à Brazil) mais avec, cette fois, des personnages ordinaires. Un régal bien rythmé qui souffle le chaud et le froid...Lire la suite

«Petit Samedi», «Josep» et «Adieu les cons» primés au Fiff à Namur
vendredi 9 octobre 2020 17:00 - Le soir +

C’est un documentaire belge qui remporte le Bayard d’or. Le jury présidé par Samuel Benchetrit a aussi salué l’excellent film d’animation d’Aurel. Quant au public, il a craqué pour la comédie d’Albert Dupontel.Lire la suite

Albert Dupontel signe son meilleur film, un chef-d'oeuvre d'humanisme radical

Mme Trappin, Trappu, Trappo… Que vous évoquent ces images ?", demande un médecin (Bouli Lanners) à sa patiente. "On dirait des fleurs", répond Suze Trappet (Virginie Efira). "Pas vraiment. - Si, on dirait un bouquet de soucis… - Là, on se rapproche…" Les nouvelles ne sont pas bonnes en effet pour la jolie coiffeuse, victime d’une maladie auto-immune qui lui dévore les poumons, conséquence d’une sur-exposition aux laques utilisées dans son salon. Ne lui restant que peu de temps à vivre, Suze décide de tout faire pour tenter de retrouver le fils dont elle a accouché sous X, 28 ans plus tôt. Alors qu’elle a rendez-vous à l’agence de santé, elle assiste au suicide raté de M. Cuchus, Cuchis, Cuchas, alias JB (Albert Dupontel). Écœuré de se voir retirer le projet sur lequel il bosse depuis 18 mois, confié à des jeunes loups sortis des grandes écoles, cet informaticien spécialiste dans la cybersécurité a décidé de mettre fin à ses jours sur son lieu de travail. Mais il se rate et blesse...Lire la suite

"Ces putains de tours avec des gens qui en sortent avec leur calculette sont le symbole phallique de la destruction terrestre"

Nous avons trouvé un autre compte vous donnant accès à ce contenu: . Voulez-vous changer de compte pour lire cet article?.Lire la suite

Rencontre avec Albert Dupontel au FIFF pour "Adieu les cons"

Albert Dupontel tient le rôle principal masculin, aux côtés de Virginie Efira, et de Nicolas Marié dans son nouveau film, "Adieu les cons". Une comédie-fable qui condense tous les travers de notre société. JB est passionné par son travail, mais il...Lire la suite

Albert Dupontel : "mon film n'est pas une comédie, c'est un drame rigolo"

Grand admirateur - et ami - des Monty Python, Albert Dupontel dédie "Adieu les cons" au regretté Terry Jones, le réalisateur de "La vie de Brian", et Terry Gilliam fait également une brève apparition dans le film. Par ailleurs, il reconnaît volontiers...Lire la suite

Les critiques d'Hugues Dayez avec "Adieu les cons", une "tragédie burlesque" d'Albert Dupontel

Après le succès d’"Au revoir là-haut", son adaptation du roman Prix Goncourt de Pierre Lemaître qui lui a valu le César du meilleur réalisateur, Albert Dupontel revient à un récit contemporain dont il est l’auteur, "Adieu les cons".Lire la suite

Avis des blogueurs

Critique : Adieu Les Cons

Notre critique du film "Adieu Les Cons" réalisé par Albert Dupontel avec Virginie Efira, Albert Dupontel. ABONNE-TOI à la NEWSLETTER pour remporter deux places de cinéma UGC valables en Belgique* : https://bit.ly/3m4I9Gw *Offre valable uniquement en Belgique jusqu'à épuisement du stock. Horaires près de chez vous : https://www.cinenews.be/fr/films/adieu-les-cons/ --- Titre : Adieu Les Cons Sortie : 21 Octobre 2020 De : Albert Dupontel Avec : Virginie Efira et Albert Dupontel. Synopsis : Lorsque Suze Trappet apprend à 43 ans qu’elle est sérieusement malade, elle décide de partir à la recherche de l'enfant qu’elle a été forcée d'abandonner quand elle avait 15 ans. Sa quête administrative va lui faire croiser JB, quinquagénaire en plein burn out, et M. Blin, archiviste aveugle d’un enthousiasme impressionnant. À eux trois, ils se lancent dans une quête aussi spectaculaire qu’improbable. Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=hVV1BpNV6m0 #AdieuLesCons #CINECASTLire la suite

Albert Dupontel : « La difficulté de s’aimer dans un monde répressif et anxiogène »

Rencontrer Albert Dupontel en ces temps de pandémie pourrait faire croire qu’on s’est soudainement muée en un personnage masqué d’un monde né de son imaginaire. Celui qui raflait les Césars 2018 (dont celui du Meilleur réalisateur) pour Au Revoir là-Haut, nous revient avec sa dernière comédie dramatique Adieu les Cons, une quête du graal menée … Lire la suite ?Lire la suite

Adieu les cons: Dupontel réalise une épopée folle et grandiose façon Brazil – FIFF 2020

Albert Dupontel a encore frappé. Adieu les Cons nous emmène dans un univers fantasque et imaginaire, comme lorsque les personnages grimperont cet escalier infini en colimaçon. On se laisse emmener avec eux dans ce nouvel univers de l’acteur-cinéaste en fermant les yeux aveuglément. Derrière une vision du monde acerbe, en suivant un trio de pieds … Lire la suite ?Lire la suite

Autres films à l'affiche...